"Risques" à Pol'n. Fin de programme

POL’n, 11, rue des Olivettes à Nantes.
L’entrée est à prix libre et la jauge est limitée

 www.pol-n.org

 Jeu. 6.05 //
affiche-risque700Danse et texte // A’Cor’Rompu // Cie Kali - 21h00
Cette chorégraphie clamée, première création de la cie Kali, interroge la place de la femme violée dans la société : la "victime à vie" ou
« la salope qui l'aurait bien cherché"... Une brèche à trouver pour ne jamais banaliser ni dramatiser.
Une proposition pour prendre le risque de s'en sortir, de "dépasser ça".
Et si la peur, la honte et la culpabilité arrêtaient de nous coller aux basques?
Une danse qui raconte, qui refuse de se laisser déposséder de son corps.

Les 7 et 8 mai //
Luttes communes dans une société atomique

Plogoff en 1980, les Contis en 2009... Ces deux combats ont en commun d’avoir été menés sans que les rênes en soient confiés aux « spécialistes » de la lutte, note pour plus tard... Comment se construit une victoire commune ? Qu’est-ce qui nourrit l’endurance et l’action collective ?
A partir d’un partage de ces expériences, au travers de films et de témoignages, nous voulons ouvrir une discussion sur les moyens et les fins de luttes populaires aujourd’hui, comme celle contre le projet d’aéroport de Notre-Dame-Des-Landes.

Vendredi 7 mai - 19h
Projection // Plogoff, des pierres contre des fusils

& Discussion en présence de Nicole et Félix Le Garrec, réalisateurs.
A Plogoff, c’est la construction d’une centrale nucléaire qui a été refusée.
La décisions de développer l’industrie atomique a été prise par quelques-uns au nom de tous. Produire de l’énergie nucléaire relève d’un choix fondamental de société, que nous sommes contraints d’assumer, sans l’avoir jamais demandé.
A Plogoff, la population a choisi de refuser ce qui était présenté comme inéluctable. Comment s’est construit ce refus collectif ? Comment cette position a-t-elle pu être tenue jusqu’au bout ? Le film nous raconte l’aboutissement de ce mouvement. L’intervention de Nicole et de Félix Le Garrec nous permettra de nous intéresser aussi à ce qui s’est passé en amont.

 

Samedi 8 mai - 15h
Projection //  “Chronique des Conti” film en chantier, étape de travail

& Discussion en présence de Jérôme Palteau, réalisateur, et des ouvriers de Continental : Xavier Mathieu, Christian Lahargue, Sébastien David, Denis et Claudie Merlin, Hervé Brice...
En Picardie, les Conti ont défié le mépris et obtenu d’être considérés comme autre chose que de la main d’œuvre jetable à merci. Face aux fermetures de leurs usines, des ouvriers combatifs se sont aussi organisés à Goodyear, Molex, Philips ou plus récemment Total. Souvent en rupture avec leurs directions syndicales, leurs luttes ont parfois renoué avec des formes de démocratie directe.
Un récit en vidéo du parcours des combattants de Continental (travail en cours de Jérôme Palteau) et la présence de certains des Conti nous donneront l’occasion d’un partage d’expérience : comités de base, assemblées générales, groupes interluttes…
Comment ces pratiques d’auto-organisation se sont-elles révélées victorieuses ?

 

Samedi 8 mai - 18h
Discussion publique autour du projet d’aéoroport de Notre-Dame-des-Landes

Ici une population se révolte, là des ouvriers se battent et nous posent à tous la question des modes de production et de ce qui est produit. Pourquoi laissons-nous quelques experts, scientifiques et industriels décider à notre place de ce que nous devons fabriquer, et de où nous devons habiter ? Est-il tellement inimaginable de décider collectivement de ce que nous voulons vivre ?
Depuis des mois, tout près de chez nous, s’organise la résistance à la construction de l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes. En quoi l’exemple de Plogoff et celui des Conti peuvent-ils enrichir cette résistance ?

Les journées du 7 et du 8 mai sont proposées par POL'n, le journal La lettre à Lulu, et la revue Z (www.zite.fr )

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :