Hommage de PJ Kerio à Brassens

Qu'on soit fils de maçon,

Qu'on soit fils de notaire,

Quand on est con, on est con .

Qu'on ait des dents de lait,

Qu'on ait des ratiches à l'air,

Quand on est con , on est con.

Mais laissons les cons philosopher

A leurs manières

Car eux, seuls, savent retourner le monde

A leur façon.

Bonjour à toutes les bonnes âmes,

Bonjour à toutes les bonnes causes.

Brassens avait un beau regard,

On voyait de la bonté au fond de ses yeux !

P.J Kerio

020 kerio

>> Galerie des illustrations de P.J Kerio