Laïcité et islam vus par Zineb El Rhazoui

Publié le par CitiZen Nantes

Mise à jour - Rencontre avec Zineb El Rhazoui

Journaliste franco-marocaine, Zineb El Rhazoui collabore notamment à Charlie Hebdo sur le thème des religions. En vacances le 7 janvier 2015 elle échappe à la fusillade au siège du journal satirique. Elle contribue au « Journal des survivants », qui sort en kiosques le mercredi suivant. Elle est régulièrement menacée de mort.

L'Etat n'a pas de religion. Les gens peuvent être musulmans, pas un Etat.

Zineb El Rhazoui. Nantes, 19/09/2011

Co-fondatrice du Mouvement Alternatif pour les Libertés Individuelles (M.A.L.I) elle était notamment parmi les participants d'un pique-nique le 13 septembre 2009, à Casablanca au Maroc, pendant le ramadan, pour protester contre cette obligation religieuse et étatique.

Laïcité et islam - Vidéo 3/3

Zineb El Rhazoui était invitée le 19 septembre 2011 à présenter au cinéma Le Katorza le film "Laïcité Inch Allah" de la tunisienne Nadia El Fani.

Cinéma le Katorza, Nantes 19/11/2011. Par Yves Monteil, Citizen Nantes

Laïcité et islam - Vidéo 2/3

Le bon dieu a dit que si on ne fait pas la ramadan, on doit aller en enfer, pas en prison.

La grand-mère de Zineb El-Rhazoui

Cinéma le Katorza, Nantes 19/11/2011. Par Yves Monteil, Citizen Nantes

Laïcité et islam - Vidéo 1/3

Celui qui, notoirement connu pour son appartenance à la religion musulmane, rompt ostensiblement le jeûne dans un lieu public pendant le temps du Ramadan, sans motif admis par cette religion, est puni de l'emprisonnement d'un à six mois et à une amende.

Article 222 du code pénal marocain

Cinéma le Katorza, Nantes 19/11/2011. Par Yves Monteil, Citizen Nantes

Compléments

"Laïcité Inch Allah"

Laïcité et islam vus par Zineb El Rhazoui

Août 2010, en plein Ramadan sous Ben Ali et malgré la chape de plomb de la censure, Nadia El Fani filme une Tunisie qui semble ouverte au principe de liberté de conscience et à son rapport à l’Islam… Trois mois plus tard, la Révolution Tunisienne éclate, Nadia est sur le terrain. Tandis que le Monde Arabe aborde une phase de changement radical, la Tunisie, ayant insufflé le vent de révolte, est à nouveau le pays laboratoire quant à sa vision de la religion. Et si pour une fois, par la volonté du peuple, un pays musulman optait pour une constitution laïque ? Alors, les Tunisiens auraient vraiment fait La Révolution.

Synopsis

Bande annonce

Laïcité, Inch'Allah ! est un documentaire débuté 3 mois avant la révolution tunisienne... et rattrapé par l'histoire. Laïcité, Inch'Allah ! est un film sur la tolérance, un appel pacifique à la possibilité pour chacun et chacune de choisir et d’exprimer librement ses opinions, ses croyances, sa manière de vivre.

25/02/2015 - Menacée de mort, la journaliste marocaine Zineb El-Rhazoui de Charlie Hebdo témoigne (La Dépêche)

Zineb El-Rhazoui vit un véritable cauchemar. Comme elle l’explique, elle fait désormais l’objet d’une fatwa. Sur les réseaux sociaux, des dizaines de profils jihadistes qui se réclament de l’État islamique appellent à la tuer. « Concrètement, il y a eu deux hashtags sur Twitter » déclare-t-elle, notamment « Obligation de tuer Zineb El-Rhazoui pour venger le prophète » et « Localiser Zineb El-Rhazoui pour la tuer ». Et la journaliste de s’interroger : « Je ne sais pas ce que je lui ai fait au prophète, d’ailleurs ».

Extrait de l'article

19/09/2009 - Maroc : Le gouvernement doit mettre fin aux actions de la police contre un groupe accusé de vouloir rompre le jeûne du Ramadan (Human Rights Watch)

Au moins quatre personnes ont été arrêtées pour avoir tenté d'organiser un pique-nique en guise de protestation contre une loi relative au jeûne.

Le 15 septembre, la police s'est rendue à Casablanca au domicile de Zeineb el-Rhazoui, une journaliste qui avait également prévu de participer au pique-nique. Zeineb El-Rhazoui, qui n'était pas chez elle à ce moment-là, se serait inquiétée, non seulement à cause de la visite de la police, mais aussi parce que le compte-rendu initial fait par l'agence de presse officielle avait déclaré que six Marocains avaient organisé le pique-nique mais n'avait mentionné que son nom. Elle a aussi reçu des menaces de mort sur sa page de Facebook. On ignore où elle se trouve actuellement.

Extrait de l'article

21/09/201 - Au Portugal, "les Trois Marias" (Orlanda Ribeiro, Citizen Nantes)

Toutes les dictatures ont produit de la censure. Au Portugal un livre, avec un titre faisant allusion à la religion, « Trois Marias » est censuré en 1972. L’État intente un procès aux auteures parce qu’elles contestent le pouvoir en place.

Le livre est un pamphlet de revendications féminines et de témoignages du mécontentement face à une situation de guerre coloniale qui ne pouvait plus durer. Une guerre qui faisait peser sur le peuple une misère économique et sentimentale sans précédent.

Censuré aussi parce qu'elles ont osé parler de leur corps sans tabou. Le corps des femmes étant instrumentalisé, et la question du voile en est un exemple.

Le Portugal, où sévissait l’obscurantisme, a été gouverné plus de 40 ans par un dictateur, ancien séminariste. Après la révolution des oeillets en 1976, le pays inscrit la laïcité dans sa constitution.

"Laïcité Inch'allah" parle de ce besoin de laïcité dont il existe diverses conceptions. Rappelons ici que la France qui se dit laïque garde de son passé colonialiste des régions - territoires d'outremer - comme la Guyane, département français encore régi par l'ordonnance de Charles X du 27 août 1827 toujours en vigueur. Le culte catholique seul est reconnu et bénéficie d’un financement public.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

ORLAN 01/04/2012 11:50


 


 


PRIX DE LA LAÎCITÉ 


http://www.laicite-republique.org/prix-de-la-laicite-2011.html