Voix Kems, Voix rebelles, Voix fraternelles

Publié le par CitiZen Nantes

Voix Kems, Voix rebelles, Voix fraternelles - Vendredi 25 avril 2014 à partir de 18h

L'événement  Voix Kems, Voix rebelles, Voix fraternelles a pour but de collecter des fonds pour la création de la pièce «Anacaona» de Jean Métellus adaptée et mise en scène par Marcel Andre Dubo alias Mahdé.

Le projet mobilise tous les artistes du collectif  FTK : Danseurs et danseuses, chorégraphes, peintres,  scénographes, auteurs,  comédien-nes, musiciens,  chercheurs, techniciens, poètes.

Le lieu est scénographié par notre Marie Brémaud  alias Maha et Izabela Matos. Le peintre Jean-Baptiste Célestin  (auteur de la fresque de la pièce) et Ever Town exposeront quelques toiles.

La soirée commence vers  18h par une présentation du chantier en cours de création de la pièce de théâtre. A 19h nos deux jeunes artistes  Djahélie et Jasmine  nous présenteront « Le Cup Song», suivie de Sax O’Klak, le Trio « Fâ » en lecture concert , Joe Coo, Aleba Mokala. Et pour finir « le tout monde » jouera le Jass de réparation. Alors Bon spectacle. Hotep (paix dans le cœur).  

Présentation vidéo

Voix Kems, Voix rebelles, Voix fraternelles... par Citizen Nantes

____________________________________

Programmation

Joe Coo : Accompagné de sa guitare, quelquefois d’un harmonica - on dit même qu’il joue du piano- cet athlète des cordes vocales vous emmène dans le blues, la ballade des territoires Mina et Éwé (Langues que pratiquent aussi les Akan du Ghana et les Watsi du Bénin).

Aleba Mokala : Atypique comme l’est sa musique, cet artiste nous renvoie à l’essence de la musique kamite. Il produit une musique moderne dans laquelle acoustique et sonorités traditionnelles se mêlent parfaitemen

FÂ «Langage entre dieu et les hommes »  : Fâ est un trio  éphémère, une lecture concert, qui porte le message entre dieu et les hommes. Ce sont des poètes  acoustiques  lyriques  qui puisent dans le rizhome des oeuvres kamites où ils connectent instruments anciens et modernes. Après une composition sur des textes d’Aimé Césaire, («Les Armes Miraculeuses» et «Batouque»), à présent Fâ  porte à l’honneur : « Voix nègres, voix rebelles, voix fraternelles » de Jean Métellus.

Sax O’Klak : Duo de femmes composé  de la claquetiste Sarah-Aurore Sculo et de la saxophoniste
Mélissa Guérin. Dans un registre Jazz américain, elles présentent un vrai travail d’improvisation.

Le Cup Song : Lors de leur dernière création, elles avaient proposé, une chorégraphie, sur une musique de Kali «Monté la Riviè». Ce soir, Jasmine et Djahélie présentent une performance acoustique, «Le Cup Song».

AFFICHE-MASTER-VOIX-KEMS2.jpg

____________________________________

Anacaona de Jean Métellus

Anacaona, Fleur d'Or incarne avec magnificence l'âme des Indiens de la Caraïbe, submergés puis exterminés par l'irruption sans merci des troupes de Christophe Colomb. Des témoignages d'époque mentionnent l'existence, en 1492, de plusieurs centaines de milliers de Taïnos en Haïti ; il en restait à peine quelques centaines dix ans plus tard. Reine et poète - figure antinomique du conquérant -, Anacaona laisse un message toujours actuel :

Je suis poète plus que reine
Car je ne désespère pas.

____________________________________

Infos pratiques
Maison de quartier Le Dix : Tramway 1,arrêt Gare Maritime / Bus C1, arrêt Lechat
Tél. 06.30.43.55.55 Courriel : fataetheatrekmit@sfr.fr

Publié dans Arts et culture

Commenter cet article