Vers une fondation pour le foot dans les quartiers nantais

Publié le par CitiZen Nantes

Quartiers de foot - « quartiers sensibles et football plaisir »

Nous sommes des citoyens nantais, engagés à divers titres dans la vie locale et amoureux du sport et singulièrement du football, réunis à l'initiative du Collectif 3011 (1) Ce que nous voulons : promouvoir une « conception du football » porteuse de sens, ici à Nantes, dans les conditions d'aujourd'hui et dans le même temps, apporter un soutien concrêt et actif aux clubs des quartiers sensibles, à leurs dirigeants et à leurs éducateurs qui agissent au quotidien dans des conditions difficiles.

Nous faisons explicitement  le lien entre ces deux objectifs parce que nous pensons que c'est notamment en prenant appui sur le formidable vivier des jeunes joueurs des clubs de nos quartiers que le football à Nantes trouvera ou retrouvera, à terme les voies du « football plaisir », du « football spectacle » au double bénéfice des joueurs et  du public qui l'espère et l'attend.

Il s'agit également de faire changer le regard: des institutions, du mouvement sportif organisé, de l'opinion publique, sur ces clubs des quartiers, méconnus ou stigmatisés, confrontés à de vraies difficultés et qui recèlent des « pépites » : dirigeants, éducateurs, joueurs, que nous entendons soutenir et valoriser.

foot.jpg

« Le football, le plaisir, la vie »

Une philosophie de l'action. Il s'agit pour nous de promouvoir une « conception du jeu »  autour des  valeurs de respect, de tolérance, de citoyenneté de solidarité et de notions qui résonnent particulièrement ici encore et toujours à Nantes: le football comme jeu offensif et collectif, fondé sur la disponibilité et le mouvement, fluide, altruiste et finalement spectaculaire et plaisant qui n'empêche pas la culture de « la gagne ».

 Le primat du technique sur le physique. Trop de jeunes joueurs talentueux sont écartés sur la base de leur physique réputé non conforme ou insuffisant, mais la vision et l'intelligence du jeu, la touche de balle, la vivacité, la technique individuelle et collective sont des atouts au moins aussi (ou plus) importants que la taille ou la musculature; il suffit pour s'en convaincre de voir jouer Lionel Messi ou Samir Nasri.

Le foot spectacle et l'argent roi. Le football est un jeu, il est aussi un spectacle éminemment populaire, avec sa dramaturgie propre, ses rituels, sa violence ici où là. Bien sûr, les montants vertigineux des salaires des stars internationales et les montants astronomiques des transferts sont choquants; de plus en plus, s'agissant des grands clubs, c'est le « foot business » qui domine. Le football, comme toute la société n'échappe pas aux logiques financières, à la marchandisation. C'est ainsi, même si on peut et on doit le regretter. Les jeunes joueurs de nos quartiers et d'ailleurs rêvent tous de cela . Nous avons l'ambition de contribuer à promouvoir et diffuser d'autres valeurs que celle de « l'argent roi ».

Une intervention concrète. Nous proposons deux modalités de travail : -1- La constitution d'un « groupe projet » sur le mode associatif, une « structure aidante » préfigurant la création d'une fondation, dont les attendus sont brièvement évoqués ci-dessous. -2- Dès maintenant, l'organisation d'un tournoi de football fédérateur et parrainé par des grands noms du football suivi d'une rencontre débat avec Pape Diouf, Gilles Rampillon, Stéphane Ziani

foot-nantes.jpg

Vie associative, football et quartiers sensibles

Si ces quartiers recèlent souvent un vrai dynamisme et parfois innovent dans les formes d'organisation et d'action, la vie associative y présente des traits particuliers et d'une manière générale est confrontée à des difficultés importantes, les associations sportives n'y échappent pas.

Les difficultés  sont d'abord d'ordre économique : la faiblesse des ressources des familles et le peu de financement des clubs concernés quasi entièrement dépendants des subventions publiques, elles touchent également aux conditions d'exercice de l'activité des associations; en effet, la mise en oeuvre des projets associatifs, l'organisation des entraînements et des matches, la recherche permanente de subventions, le déficit d'arbitres, de parents accompagnateurs, la stigmatisation, usent les dirigeants bénévoles et les éducateurs, confrontés de manière récurrente aux difficultés. Enfin, plus qu'ailleurs, la résistance à l'engagement associatif, la difficulté à faire émerger des dirigeants bénévoles est très marquée.

Le contexte local. Nous savons que nous ne sommes pas seuls et que d'autres intervenants agissent, quelques uns depuis longtemps: le mouvement sportif organisé, le district de Loire Atlantique de Football, et l'Office Municipal des Sports, la Ville de Nantes dans le cadre de sa politique sportive notamment l'animation sportive municipale, le plan « Cité foot » et d'abord et surtout les clubs de football nantais et leurs initiatives que nous saluons ici; d'autres intervenants se mobilisent autour du futsal ou dans le cadre d'activités socio-éducatives,  des projets sont dans les cartons. Nous voulons, à la mesure de nos forces, soutenir ces actions et apporter une contribution originale.

Nous sommes à Nantes en 2011 et il s'agit de dire, à propos du Football Club de Nantes, que nous ne nous résignons pas à l'état des choses telles qu'elles sont. Nantes et son football, au regard de son histoire mais également dans une mise en perspective dynamique méritent mieux que le triste spectacle qui est proposé sur et autour du terrain. Un mot également à propos de l'association « à la Nantaise » avec qui nous partageons des points de vue et à qui nous adressons un salut amical. Il s'agit à présent de retrouver, ré-inventer les valeurs et les vertus du « football plaisir »

Des besoins spécifiques non couverts. Les clubs de football des quartiers populaires nantais, malgré une forte demande, ont souvent du mal à jouer pleinement leur rôle social, éducatif et citoyen, à développer leur offre de services, à mener des projets innovants à la hauteur de leur investissement et des talents qui s'y développent.

Il est de plus en plus difficile aujourd'hui de sensibiliser et mobiliser les parents - très peu de parents s'investissent au sein des clubs - autour de projets éducatifs et citoyens. Il est également improbable que les encadrants bénévoles puissent s'investir au delà des entrainements pour organiser d'autres événements sportifs, éducatifs et culturels à travers le football; il convient toutefois de signaler les initiatives qui ont lieu durant les vacances scolaires et qui mériteraient d'être valorisées, amplifiées voire généralisées.

Conduire les jeunes footballeurs à des rencontres sportives nationales - permettant de découvrir d'autres régions et de travailler ainsi sur la mobilité hors du quartier – voire internationales – pour appréhender le monde autrement – devient également quasi impossible du fait des faibles moyens humains et financiers.  On ne peut imaginer de solliciter plus encore les dirigeants bénévoles qui peinent à trouver des solutions, il s'agit donc de les y aider et c'est le sens de notre proposition.

fondation-foot-nantes.jpg

 La création d'une « structure aidante » (vers une fondation), pour quoi faire?

Comment aider ces clubs de football de quartier à détecter, encourager, accompagner et valoriser la mise en oeuvre d'initiatives sportives, éducatives, sociales au sein de ces clubs ? C'est à cette question que nous aimerions répondre de manière concrète et pratique en créant à moyen terme une « structure aidante ». L'idée sous jacente, qui nous servira de fil conducteur, est de créer une structure de type « fondation », à l'instar de la réputée fondation du football, à l'échelon nantais.

 Il ne s'agit pas d'un projet « clé en main » mais, d'une volonté de mettre en synergie les forces vives de ces clubs pour co-définir et travailler ensemble à créer les conditions favorables à l'aboutissement de ces objectifs. Nous allons rassembler les éducateurs volontaires des clubs et des associations concernés, qui sont les « experts » pour, avec eux engager dès maintenant les travaux. Les thèmes ne manquent pas: promouvoir cette conception du football autour de conférences, d'ateliers d'animation, promouvoir le « fair play » et lutter contre la violence sur et autour des stades, contribuer à la formation des éducateurs et des dirigeants, soutenir les initiatives et les projets des clubs et associations de quartier, innover, formuler des propositions en direction du district de Loire Atlantique de football...

cite-foot-nantes.jpg

L'organisation du tournoi de football

Dans le droit fil du débat organisé sur le thème « football et société » le 26 novembre 2010, à la maison de quartier des Dervallières, avec Pape Diouf président de l'Olympique de Marseille et Stéphane Beaud éminent sociologue, le Collectif 3011 a souhaité donner un prolongement à cette réflexion de manière très concrète en organisant à Nantes le mercredi 8 juin 2011, une manifestation autour du football et mobilisant les clubs des quartiers populaires, les jeunes footballeurs et leurs éducateurs.

Ce tournoi s'est tenu sur le stade « Marcel Saupin », réhabilité, central, haut lieu historique du football à Nantes et emblématique du « jeu à la nantaise » fait de mouvement, de fluidité, de vivacité, de disponibilité, d'altruisme, un football collectif et offensif, le football plaisir pour les joueurs et pour les spectateurs.

(...) Ce tournoi constitue la première pierre de la construction du projet de fondation évoqué plus haut. Il permettra de fédérer les acteurs, de sensibiliser les institutions et l'opinion publique enfin de crédibiliser et médiatiser le projet.

(1) Le collectif 3011: le C3011, pour collectif du 30 novembre, est né à Nantes dans le moment des « violences urbaines » de l'automne 2005; aujourd'hui constitué en association, le collectif organise notamment des conférences débats sur les thèmes de société qui concernent les quartiers populaires et les jeunes

>> Voir aussi sur Citizen Nantes

"Pape Diouf, les quotas le foot et la diversité"

Gilles Rampillon, vers une fondation du football à Nantes

"La France des couleurs dans le sport" - Pape Diouf et Stéphane Beaud

 

Publié dans Autres quartiers

Commenter cet article