Une contre­-élection européenne pour faire rentrer les citoyens au parlement

Publié le par CitiZen Nantes

La Contre Election Européenne expliquée en images

Vidéo : La contre-élection expliquée en images

Qu'est­-ce que la contre­-élection européenne ?

C'est une action citoyenne, qui par le biais des élections européennes, souhaite planter quelques graines pour une véritable démocratie.

Démocratie Réelle est le nom d'un mouvement de citoyens, sans statut juridique (ni association, ni parti politique) qui organise cette « contre-­élection ». En fait, se présentent des candidats qui ont été tirés au sort dans 5 des 8 circonscriptions européennes de France.

Le terme de contre-­élection se justifie par le fait que nous comptons utiliser cet événement du calendrier politique pour promouvoir une autre vision de la démocratie. Le but de ce mouvement n'est pas de donner un pouvoir à quelques­-uns, mais de redonner à l'issue de l'élection leur pouvoir politique aux électeurs, qui deviennent ainsi des citoyens.

Notre proposition­ phare est de faire voter les lois européennes par les citoyens. Les candidats proposent donc, une fois élus, de ne pas défendre leur propre point de vue au Parlement européen, mais de voter conformément au résultat du référendum citoyen, sur chaque loi soumise à Strasbourg (1). Les députés élus seront des "députés coursiers". C'est le principe du mandat impératif, qui s'oppose à celui, habituel, du mandat représentatif.

Internet sera l'outil central de la consultation des citoyens; il a aussi été le moyen pour les acteurs de Démocratie Réelle, de s'organiser. Dénonçant la professionnalisation de la politique, nous mettons en avant les vertus de l'amateurisme politique et du tirage­ au­ sort.

Défendant le partage des charges politiques, la durée du mandat sera divisée par le nombre de candidats (18 dans la circonscription ouest). Le nom de ce principe est la rotation des charges, rendue possible par une démission tour à tour des députés. Une partie importante de l'enveloppe parlementaire sera utilisée afin de mettre en place les outils de consultation sur chaque projet de loi discuté au Parlement européen.

visuel-democratie-relle.jpg

Voter oui, élire non !

Cette idée de contre­-élection européenne aurait donc pour vertu de faire « rentrer les citoyens au parlement », et ainsi de constituer un lobby citoyen émergeant... face aux 4000 lobbyistes de Bruxelles (2) qui disposent d'un badge leur permettant tous les jours, de rentrer au Parlement pour prendre part à l'élaboration les lois.

Il n'y a, a priori, plus de raison de s'abstenir sur les 5 circonscriptions où cette possibilité est offerte de voter soi­même les lois : 5 portes sont ouvertes. La démocratie est pour nous « le plus petit dénominateur commun » à partir duquel bâtir un nouvel horizon politique, par­delà les idéologies. Nous considérons qu'une véritable démocratie apporterait un début de solution globale aux dysfonctionnements, injustices et inquiétudes qui se multiplient.

Néanmoins, notre mouvement ne prétend pas instaurer une réelle démocratie européenne au lendemain du 25 mai 2014, puisque les organes non­élus de l'Union Européenne que sont la Commission européenne et le Conseil (3) disposent de bien plus de pouvoir que le Parlement. Cet événement nous permet de défendre la possibilité d'instaurer enfin un processus démocratique au sein même du parlement.

Et n'oubliez pas il faudra imprimer votre bulletin de vote le jour J (2 bulletins pour une impression)

Démocratie Réelle ouest

(1) Le Parlement de Strasbourg est le lieu où les lois sont votées (une semaine par mois), tandis qu'elles sont discutées (le reste du temps) à Bruxelles

(2) Chiffres de Corporate Europe Observatory

(3) Qu'on appelle aussi Conseil de l'Union européenne ou Conseil des ministres


La composition de la liste pour l’Ouest (Bretagne, Pays-de-Loire et Poitou-Charentes) 

Suite au tirage au sort parmi une centaine de volontaires :

Bertrand Keruzore ; Martine Ouvrard ; Jean-Michel Lopez ; Sophie Youenou ; Henri Gallot-Lavallée ; Marie-Anne Jordan ; Jean-Marie Pérennou ; Aurore Villalon ; Julien Gueho ; Philippine Savy ; Jérôme Boissière ; Oriane Lévêque ; Rémi Boury ; Coralie Ferré ; Samuel Maitre ; Nadine Etienn ; Frédéric Fabri ; Alice Leparc.


> Plus d'infos sur democratiereelle.eu

Publié dans France & Monde

Commenter cet article