"Ulysse clandestin..."

Publié le par CitiZen Nantes

thomas_lacoste_nantes_katorza.jpg

Le Katorza serait-il visionnaire ? Certainement puisque que le cinéma invitait, le 8 novembre dernier, Thomas Lacoste réalisateur du documentaire au titre explicite : "Ulysse clandestin, un film pour la nécessaire suppression du ministère de l'Immigration et de l'Identité nationale".  

Et 8 jours plus tard le dit ministère disparaissait.

Va savoir.

 Retrouvez la contribution d'Enora Monfort et des fragments vidéos où  le réalisateur échange avec le public et le journaliste Pascal Massiot. Il  revient sur la manière de faire autrement du cinéma, auto produit, réflexif...

 

Il en est du sujet de l'immigration comme de bien d'autres aujourd'hui, qui souvent créent comme un voile sur le visage quand on passe devant un miroir... Une certaine difficulté à se regarder en face, le sentiment qu'on n'est pas limpide, qu'on laisse quelque chose de vraiment honteux se propager ici, là, tout près de chez nous... Ça ombrage notre vie, mais on s'habitue à vivre avec. Peut-être par lassitude, peut-être par manque d'arguments... peut-être juste qu'on dort... assez profondément, en fait !

Et puis il y a des films comme "Ulysse clandestin" : celui-là c'est un réveil matin, strident. Parce que les femmes et les hommes qui nous parlent construisent leur argumentaire sur une indéniable solidité historique, économique, et que là il n'est pas question de se réfugier dans le flou de l'inconscience... C'est posé tout à trac sur la table et c'est terriblement cru : l'identité nationale est un leurre parfaitement dangereux et des dizaines de milliers de personnes en sont les victimes. C'est une imposture d'état, et nous voyons tout au long des exposés combien elle arrange, à qui et à quoi elle sert !

Et le rire qui accompagne les mots de Marcel Detienne, le dernier intervenant du film, nous décape plus encore que le sérieux de ses collègues, car tout cela n'est qu'une vaste farce, fort grinçante certes, mais fragile comme le mensonge d'un enfant capricieux, et il nous appartient de ramener notre monde à la raison. Pour que revienne la clarté sur notre visage...

Enora Monfort


Thomas Lacoste au Katorza

 

"Ulysse clandestin, un film pour la nécessaire suppression du ministère de l'Immigration et de l'Identité nationale"

>>"Revendicatif ! Voilà un documentaire unique, qui prend partie, un droit de parole sur grand écran pour des historiens et sociologues qui prennent le temps de nous expliquer pourquoi l’idée d’un ministère de l’immigration est inconcevable & doit être combattue. Serez-vous d’accord avec leurs démonstrations ? Il est utile de prendre le temps de cette réflexion."

 

>>Avec la participation des historien Pap Ndiaye (EHESS), Gérard Noiriel  (EHESS), Tzvetan Todorov (CNRS) et Sophie Wahnich (CNRS), des anthropologues Michel Agier (EHESS), Marcel Detienne (EPHE), Françoise Héritier (Collège de France) et Emmanuel Terray (EHESS), des sociologues Luc Boltanski (EHESS) et Eric Fassin (ENS), tous membres du Collectif pour la suppression du ministère de l’Immigration et de l’Identité nationale, de la danseuse et chorégraphe Latifa Laâbissi et de la comédienne et metteur en scène Anaïs de Courson.

 

>>"Pour soutenir cette initiative et les futurs films, vous pouvez acheter le DVD 12€ (frais de port inclus) par paiement en ligne sur le site www.labandepassante.org ou par chèque à l’ordre de L’Autre association, 3 rue des Petites Ecuries, F-75010 Paris. Merci de nous informer de toutes initiatives afin que nous relayons l'information sur nos différents sites à info@labandepassante.org"

 

>>La Bande Passante : Réseau international de pensées critiques, de pratiques alternatives et de créations contemporaines www.labandepassante.org


>> "Citoyens ! Au Cinéma !" sur CitiZen Nantes

Publié dans Arts et culture

Commenter cet article

paratian 18/11/2010 21:54



Bonjour, 


Vous avez juste oublié la MENTION OBLIGATOIRE à publier ci-dessous :


Merci!


Nous vous invitons à faire connaître, circuler et projeter le film Ulysse Clandestin. Merci de nous tenir informés de vos initiatives publiques afin que nous les relayions depuis
notre site. Ce film peut être aussi publié sur des sites internet. Nous vous demandons cependant une seule mention obligatoire :


Pour soutenir cette initiative et les futurs films, vous pouvez acheter le DVD 12€ ou le coffret 20 DVD 200€ (frais de port inclus) par paiement en ligne sécurisé sur le site www.labandepassante.org ou par chèque à l’ordre de L’Autre
association, 3, rue des Petites Ecuries, F-75010 Paris.