Silence des espaces infinis - Un lapin dans la lune

Publié le par CitiZen Nantes

Le robot-sonde à roulette chinois dénommé 'Lapin de jade' s'est posé sur la Lune.

Depuis le gros Lunakhod soviétique, en 1973 le dernier avait parcouru 37 km, plus personne n'avait roulé sur la Lune, les Etasuniens l'ayant fait avec les deux dernières missions Apollo en 1971 mais avec des hommes.

Par rapport à Mars, où il faut 20mn au signal radio pour parvenir au robot, la Lune offre l'avantage de la réactivité, puisqu'il ne faut que quelques secondes pour ordonner de faire un test des instruments à la sonde-robot"

lapin_de_jade.jpg

Quel est son but ?

Entre autre d'analyser le sol et rechercher le rare hélium 3, car si la Chine détient 80 % des Terres Rares connues actuellement, vitales pour l'électronique et la téléphonie sans fil, ce sont les Etats Unis qui conservent le plus gros de l'Hélium, masse atomique 2, qui dans l'avenir servira l'industrie des dirigeables et permettra de virer les avions du ciel. L'Hélium 3 a un atome de plus et c'est sa version lourde et RARE sur terre. Il servira de combustible aux fusées et on l'aura deviné, à des missiles intercontinentaux. J'ignore s'il entrerait dans les centrales à fusion productrice d'énergie et de déchets ...

Alors que le plénum du Parti Communiste Chinois songe cette année à abolir les CAMPS DE TRAVAIL, la meilleure bonne nouvelle provenant de l'Empire du Milieu, 'Lapin de jade' pourra aller d'un coeur plus léger à nos yeux sur notre satellite. Pourquoi ce nom ? Et bien parce que le jade est une pierre très précieuse pour les anciens chinois et parce que, dans leur mythologie, les tâches des plaines de lave volcanique sur la Lune évoquaient un LAPIN. Le plus intéressant est que les Mayas et les Aztèques avaient aussi en honneur le jade et voyaient aussi un lapin dans la Lune. Pour la petite histoire, les juifs voyaient un vieillard avec une gerbe de sarments sur le dos, coupés pour se chauffer, punit ainsi par YHWH pour avoir coupé du bois le samedi, le jour férié de Shabbat. Comme pour une jeune chinoise les invitants à rencontrer le lapin, un jeune juif, plus facétieux, a demandé à Apollo XI en 1969 de saluer le vieillard.

Mon titre est une allusion à ce pauvre Blaise Pascal "Le silence de ces espaces infinis m'effraie" qui fut une bite en matière d'astronomie et de cosmologie, exposant vainement sa 'théorie des tourbillons' pour faire pièce à la 'gravitation universelle' de l'alchimiste et astronome anglais Isaac Newton. De fait, privée d'atmosphère, la Lune ne fait entendre aucun bruit, les seuls enregistrés, si l'on puit dire, sont des vibrations des 'tremblements de lune' détectés en profondeur par les sondes aux sols, qui sont inexistants, vu que le satellite est considéré comme un astre mort, mais ne peuvent provenir que de la chute de grosses météorites ou de météores. En fait d'atmosphère il y a quand même l'expulsion depuis les roches de ce fameux hélium 3 et aux zones perpétuellement dans l'ombre, comme le pôle sud, de vapeurs de glace d'EAU. Ce lapin va donc non seulement ausculter le sol mais sans doute flairer de sa truffe ces dégazages.
Thierry Kruger - Citizen Nantes 18/12/2013

Publié dans France & Monde

Commenter cet article