Retour sur "l'apéro Facebook" de Nantes

Publié le par CitiZen Nantes

Texte et vidéo : Thierry Kruger

Lancé par un jeune trentenaire originaire de Nantes, mais vivant dans le Grand Ouest, l'apéro Facebook qui s'est déroulé le 1er juin 2011 avait reçu 9000 inscriptions en ligne.

Je suis arrivé vers 21h30; la ligne 1 du tramway était encore pleine de jeunes. Les CRS bouclant la place Royale, lieu de rendez-vous, c'est un peu plus loin, place de la Petite Hollande, que les participants se sont retrouvés.
Le matin-même, Presse-Océan (citant Gilles Potel, chef du service des urgences au CHU) titrait en page intérieure au "Ne laissez pas vos enfants y aller". Sur place la moyenne d'âge est de de 20 à 25 ans, sans doute plus proche de 20. Vers 23h je remarque un peu de musique, très localisée, et quelques pétards sans importance. Quasiment tout le monde est debout, à part des jeunes sans domicile, assis avec leurs chiens et noyés dans la masse et aussi quelques rares chancelants. Peu après minuit, les sirènes de pompiers ou bien d'une ambulance...
les_simpson__06.jpg
Les bouteilles sont regroupées en tas, près des poubelles, depuis longtemps pleines. On trouve beaucoup de canettes de métal et surtout des bouteilles d'un litre. La préfecture a fait interdire la vente d'alcool dans la journée, en vain, car les jeunes étaient ravitaillés. Néanmoins, il régnait une atmosphère de palabres en petits groupes, ponctuée de cris généraux, rien de plus qu'une sorte de méga conciliabule. La décision des autorité a sans doute contribué à faire baisser la quantité d'alcool.
Avec les raves (musique), les runs (courses auto) et maintenant les apéro Facebook, les jeunes se voient reprocher de singer en les surexposant - de plus en plus en ont conscience - l'aliénation que leur propose à longueur de temps les riches adultes qui tiennent le Monde : propagande machiste, culte de la vitesse, du no-limit, du paraître, de l'anorexie, de la soumission... L'infantilisme et la crétinerie sont les mamelles de tout pouvoir. Thierry Kruger

Apéro Facebook de Nantes

6:18. Oui la version originale de Strairway to Heaven est sublime. Celle là, moins. Sorry pour les mélomanes.T.G

Publié dans Centre ville

Commenter cet article