Rencontre avec Papayatik & Babyseal : "Ina Di Roots" sur Prun'FM

Publié le par CitiZen Nantes

visuel ina di roots
04:45 CitiZen Nantes 2010

 

"Give Jah the glory" par Djédefré

Give jah the glory de Zion Gate nous proposait ce vendredi cinq novembre deux mille dix, à l’Olympic, l’artiste Junior Dan, bassiste chanteur compositeur.

Russ Disciples, anglais, compositeur, producteur, accompagné de son singer/Dj et producteur Kheru Jahman.

et la voix de Christine Miller artiste anglaise présente sur la dernière production de Zion gate : "Determination Rock".

 

fly givejahtheglory2010Nous n’étions pas présents ce soir-là.

Le lendemain nous ne voulions donc pas rater les propos de ces mêmes artistes, invités dans l’émission "Inna Di Roots" dans le studio de Prun FM avec Ras Abubakar (Azania sound 90, Zion Gate Hi-Fi), Far East (Melodica), I Youth Tubby (Jah Youth Family 2007), Winston I (African Light Sound 2008) et une partie du Zion Gate Crew et d'autres frères...

Au fil du temps électrique et des poches vides, des discothèques trop chères et des refus au faciès ou à l’apparence, des concerts trop chers, du shitstem, les Sounds Systems sont apparus à Xamaica (Voice of the People, Coxone’s, Duke’s Reid’s dans les années 60) ...

Et dans toutes les Caraïbes les tourne-disques chauffent.

Puis en Grande Bretagne en 1960, et en 1970 (Jah Shaka, Sir Coxone, Jah Tubbys)...

Et également en Métropole en janvier 1980 avec les premiers Sound Systems sur des dubs, comme en Jamaïque, avec Chester le sélecteur et Lone Ranger au micro, I Jah Man (chanteur du groupe neg'soweto) et son posse Nya qui organisa en 1981-82 des sounds systems. (1)

Les artistes passent leurs messages, en live dans un bar, dans une petite salle, dans un hangar, dans une salle des fêtes pour I and I, chantent des lyrics tantôt apaisants tantôt alarmants, empreints de notre réalité sur un bon vieux skank ou un drum and bass digital, avec un bon roots band ou un selecta de Massilia à Naoned, de Roazon à kingston...

La parole est anglaise, créole, africaine, bretonne, occitanne; l’expression est internationale, de Alton Ellis à Clancy Eccles, de Daara j à Linton Kwesi Johnson, de Nassadjah à Peter Tosh…

Restons à l’écoute de ces médias indépendants que sont les Radios, les Sounds Systems, Webzines, Labels, Sonos avec Mc’s qui portent la voix des sans voix, jouent la musique populaire qui adoucit les mœurs et réchauffe les cœurs et les consciences, éduque les frères et les sœurs et est une arme sans compromis...

Words sound and power.

Djédèfré

 (1) + d'infos sur les 1ers sounds à Paris 


>> Ina Di Roots

Papayatik, Babyseal, sista Nadine et Boris Lutanie vous emmènent en voyage en terre jamaïcaine... Mento, Ska, Rock steady, Early Reggae, Roots Rock Reggae...Des rubriques 100 % roots and culture autour de la cuisine ITAL ( avec Nadine) et des grandes lignes de rasta , des sessions "collectors ", des lives et des interviews !

Histoire, contexte social, artistes, labels, anecdotes... tout ce que vous aimez dans le reggae music, c'est dans Ina Di Root !Source : Ina Di Root

>> Retrouvez les émissions sur www.prun.net/ina-di-roots

>> Et aussi quelques photos et vidéos en écoute et chargement sur le myspace : www.myspace.com/innadiroots

>> À écouter sur Prun' 92 FM chaque samedi de 17h à 18h - Spéciales de 18h à 19h

>> Contact : innadiroots@gmail.com

Publié dans Arts et culture

Commenter cet article

muller philippe 26/11/2010 11:42



yes i


 


respect pour le moment passé ensemble , c'était cool


une petite note car on oublie pas qu'INNA DI ROOTS  se compose en plus de la sista NADINE  qui nous parle régulièrement de la nourriture ITAL , et aussi Boris LUTANIE  , qui lui
développe les grandes lignes de rasta !


voilà , one love


inna di roots