Récit d'un tir de flash ball zélé sur un photographe

Publié le par CitiZen Nantes

Mise à jour

Nous sommes saisis par le parquet de Nantes du courrier envoyé par vos soins relatif à des violences subies par les forces de l'ordre lors de la manifestation il y a quelques semaines à Nantes. Aussi m'est il indispensable de vous entendre sur procès-verbal pour obtenir des précisions quant aux faits.

Mail reçu de l'IGPN le 13 mars 2014

Yves Monteil, créateur de Citizen Nantes et photographe de métier n'est pas inconnu des anti et pro aéroport. Ni des gendarmes et des policiers qu'ils l'ont maintes fois filmé puisqu'il couvre, depuis 2011, les événements en marge et sur le site de Notre Dame des Landes.

Le 22 février 2014, jour du grand rassemblement anti-aéroport ce sont les agissements des unités mobiles qui focalisent son attention. Tirs de flashball incontrôlés et zélés, provocations gestuelles et verbales des policiers en civil...

Durant trois heures, il observe, échange parcimonieusement, comme à son habitude, avec les manifestants, les policiers. Il photographie de plein droit. Jusqu'à ce que ce policier décide de lui tirer dessus avec un Flashball superpro.

27/02/2014 - Récit d'un tir de flashball zélé sur un photographe

Deux angles en vidéo au ralenti et à vitesse réelle. A l'angle du quai Turenne et du Cours Olivier de Clisson. Nantes, samedi 22 février 2014

Récit

Le contexte

Capture 1 (in) - Une unité mobile de policiers accompagnée de CRS s'avance vers la ligne de tram entre le Quai Turenne et le Boulevard Jean Philippot. Au fond de l'image, derrière les manifestants, le CHU.

Capture 1 (in) - Une unité mobile de policiers accompagnée de CRS s'avance vers la ligne de tram entre le Quai Turenne et le Boulevard Jean Philippot. Au fond de l'image, derrière les manifestants, le CHU.

Capture 2 (In) - Les deux unités mobiles s'avancent le long de la ligne de tram. Derrrière les forces de l'ordre, on aperçoit un canon à eau. La flèche rouge indique le membre de la Bac qui me tirera dessus plus tard. Il n'a pas à ce moment de flash-ball mais une matraque à la main droite.

Capture 2 (In) - Les deux unités mobiles s'avancent le long de la ligne de tram. Derrrière les forces de l'ordre, on aperçoit un canon à eau. La flèche rouge indique le membre de la Bac qui me tirera dessus plus tard. Il n'a pas à ce moment de flash-ball mais une matraque à la main droite.

Capture 3 (in) - Je traverse la ligne de tram et descend de l'autre côté, sur l'herbe vers les manifestants. Au sol des fumées de gaz lacrymogène. A ce moment, jets de projectiles contre tirs de flash ball, grenades assourdissantes et canon à eau. Le tout, sporadiquement, à ce moment de la manifestation.

Capture 3 (in) - Je traverse la ligne de tram et descend de l'autre côté, sur l'herbe vers les manifestants. Au sol des fumées de gaz lacrymogène. A ce moment, jets de projectiles contre tirs de flash ball, grenades assourdissantes et canon à eau. Le tout, sporadiquement, à ce moment de la manifestation.

Capture 4 (in) - Je suis maintenant côté manifestants.

Capture 4 (in) - Je suis maintenant côté manifestants.

Le tir de flashball

Capture 5 (in) - 2 minutes plus tard, alors que je reviens vers la ligne de tram, un homme de la BAC s'affaisse. Il a reçu un projectile qui a tapé sur le poteau de la ligne de tram avant de le toucher. Sous la flèche rouge, on retrouve l'homme de la BAC. Il tient maintenant un flashball à la main. La flèche orange indique un CRS, qui -muni d'une gazeuse- repousse des manifestants pacifiques et badauds en marge, sur le côté.

Capture 5 (in) - 2 minutes plus tard, alors que je reviens vers la ligne de tram, un homme de la BAC s'affaisse. Il a reçu un projectile qui a tapé sur le poteau de la ligne de tram avant de le toucher. Sous la flèche rouge, on retrouve l'homme de la BAC. Il tient maintenant un flashball à la main. La flèche orange indique un CRS, qui -muni d'une gazeuse- repousse des manifestants pacifiques et badauds en marge, sur le côté.

Arrêtez, ce sont des journalistes !

Capture 6 (off) - On  retrouve ce CRS en train de gazer -flèche orange-. Je suis à la droite de l'image -flèche verte-. Sous la -flèche bleu clair-, Stéphane Perrier, caméraman (itélé). Au centre, sous la flèche violette, avec un casque noir, Sébastien Salom-Gomis, photographe (Sipa).  Avec une veste rouge -flèche rose-, un autre photographe, Jean-Claude Moschetti (REA) Au fond de l'image deux autres photographes sous les flèches bleu foncé. A gauche, Franck Perry (AFP) et à côté de lui, Gaël Cloarec, photographe.

Capture 6 (off) - On retrouve ce CRS en train de gazer -flèche orange-. Je suis à la droite de l'image -flèche verte-. Sous la -flèche bleu clair-, Stéphane Perrier, caméraman (itélé). Au centre, sous la flèche violette, avec un casque noir, Sébastien Salom-Gomis, photographe (Sipa). Avec une veste rouge -flèche rose-, un autre photographe, Jean-Claude Moschetti (REA) Au fond de l'image deux autres photographes sous les flèches bleu foncé. A gauche, Franck Perry (AFP) et à côté de lui, Gaël Cloarec, photographe.

Capture 7 (in) - En revenant sur ses pas, le fonctionnaire me gaze pleine face.

Capture 7 (in) - En revenant sur ses pas, le fonctionnaire me gaze pleine face.

Capture 8 (in) - Dans un mouvement pour me protéger du gaz, la caméra continue de filmer ce qui se passe sur ma gauche. On retrouve les photographes Sébastien Salom-Gomis -flèche violette- et Jean-Claude Moschetti -flèche rose- . On voit avec un masque blanc un des manifestants qui insultent les policiers. En haut à  droite, des badauds.

Capture 8 (in) - Dans un mouvement pour me protéger du gaz, la caméra continue de filmer ce qui se passe sur ma gauche. On retrouve les photographes Sébastien Salom-Gomis -flèche violette- et Jean-Claude Moschetti -flèche rose- . On voit avec un masque blanc un des manifestants qui insultent les policiers. En haut à droite, des badauds.

Capture 9 (In) - La caméra balaie encore et tombe sur Michel Lecomte, du média participatif NetworkVisio. Il me dira plus tard au téléphone avoir lui aussi reçu un tir, dans le dos, au moment où il souhaite repasser de l'autre côté du mur devant lui, sur sa droite.

Capture 9 (In) - La caméra balaie encore et tombe sur Michel Lecomte, du média participatif NetworkVisio. Il me dira plus tard au téléphone avoir lui aussi reçu un tir, dans le dos, au moment où il souhaite repasser de l'autre côté du mur devant lui, sur sa droite.

Capture 10 (in) - La caméra continue de balayer. On retrouve Stéphane Perrier (itélé) -flèche bleu clair-. Il me confirmera plus tard qu'il vient bien d'être gazé à cet instant-là. Au fond, toujours les deux photographes, Franck Perry de l'AFP et avec le caque blanc, Gaël Cloarec, photographe pour 7seizh info.

Capture 10 (in) - La caméra continue de balayer. On retrouve Stéphane Perrier (itélé) -flèche bleu clair-. Il me confirmera plus tard qu'il vient bien d'être gazé à cet instant-là. Au fond, toujours les deux photographes, Franck Perry de l'AFP et avec le caque blanc, Gaël Cloarec, photographe pour 7seizh info.

Capture 11 - Il est entre 16h44 et 16h46. C'est à l'instant où le CRS -flèche orange- rejoint ses collègues et que je me rétablis à peine de mon mouvement de recul (lacrymogène) -flèche verte- que j'aillit à droite l'homme de la BAC -flèche rouge-. On aperçoit mon optique grise Canon -flèche jaune-.

Capture 11 - Il est entre 16h44 et 16h46. C'est à l'instant où le CRS -flèche orange- rejoint ses collègues et que je me rétablis à peine de mon mouvement de recul (lacrymogène) -flèche verte- que j'aillit à droite l'homme de la BAC -flèche rouge-. On aperçoit mon optique grise Canon -flèche jaune-.

Capture 12 (off) - Je n'ai pas le temps de me redresser que le coup de flash-ball part. On aperçoit la mini caméra au bout de ma main -flèche verte-.

Capture 12 (off) - Je n'ai pas le temps de me redresser que le coup de flash-ball part. On aperçoit la mini caméra au bout de ma main -flèche verte-.

Capture 13 (off contrechamp) - Photo de Gaël Cloarec (avec le casque blanc sur la capture 6 et 10). Je suis sous la  flèche verte, caméra main droite, appareil-photo main gauche. Le policier -flèche rouge- vient de tirer.

Capture 13 (off contrechamp) - Photo de Gaël Cloarec (avec le casque blanc sur la capture 6 et 10). Je suis sous la flèche verte, caméra main droite, appareil-photo main gauche. Le policier -flèche rouge- vient de tirer.

Capture 14 (in) - Voilà la dernière image avant l'impact. On retrouve le CRS -flèche orange- et le policier en civil à 3 ou 4 mètres de moi, à droite du cadre, en jean -flèche rouge-.

Capture 14 (in) - Voilà la dernière image avant l'impact. On retrouve le CRS -flèche orange- et le policier en civil à 3 ou 4 mètres de moi, à droite du cadre, en jean -flèche rouge-.

Capture 15 (off)  - Au moment où le tir me fait tomber -flèche verte-, le policier en civil  -flèche rouge- rejoint en quelques secondes ses collègues.

Capture 15 (off) - Au moment où le tir me fait tomber -flèche verte-, le policier en civil -flèche rouge- rejoint en quelques secondes ses collègues.

Capture 16 (off) - Le tireur est maintenant caché derrière le CRS -flèche bleu clair- qui lance une première grenade assourdissante, entourée en rouge, à gauche de l'image, en direction des badauds. Il vise en direction d'où 's'est produit le gazage le long de la ligne de tram.

Capture 16 (off) - Le tireur est maintenant caché derrière le CRS -flèche bleu clair- qui lance une première grenade assourdissante, entourée en rouge, à gauche de l'image, en direction des badauds. Il vise en direction d'où 's'est produit le gazage le long de la ligne de tram.

Capture 17 (off) - Puis une deuxième grenade est lancée, entourée en rouge est lancée par-dessus les clowns qui me signalent.

Capture 17 (off) - Puis une deuxième grenade est lancée, entourée en rouge est lancée par-dessus les clowns qui me signalent.

Compléments

01/03/2014 - Regards sur la manifestation du 22 février 2014 (Citizen Nantes)

09/04/2014 - Les blessés attaquent la police (Presse Océan)

27/02/2014 - A Nantes, un policier tire au Flashball sur un photographe (Médiapart)

05/02/2014 - Le nouvel aéroport coûte les yeux de la tête (Le Canard Enchaîné)

Partager cet article

Commenter cet article

Vincent 02/03/2014 16:27


Autre angle de vue de l agression.


http://www.bigouden-nddl.org/actualites/item/164-la-manif-de-nantes-vue-par-un-bigouden


19'35"

Fabriceawaterloo 02/03/2014 10:17


Fanny et Fabien : vous considérez donc normal d'éliminer les témoins gênants ?

Fanny 01/03/2014 21:50


D'accord avec Fabien.


 

Gaet 01/03/2014 15:21


Une plainte groupée aurait encore plus d'impact, notamment avec le pompier qui a perdu un oeil


L’usage du lanceur de balles de défense exige « sauf circonstances exceptionnelles liées aux conditions de la légitime défense, le respect d’une distance minimale de 7 mètres afin d’éviter tout
risque de lésion corporelle grave, pouvant être irréversible ». http://www.defenseurdesdroits.fr/sites/default/files/upload/decision_du_defenseur_des_droits_mds_ndeg2010-175.pdf


Ce que dit la jurisprudence :


http://archives-lepost.huffingtonpost.fr/article/2009/09/29/1717757_affaire-du-flashball-de-montreuil-un-policier-mis-en-examen-pour-violences-volontaires.html


 

Fabriceawaterloo 01/03/2014 13:16


@Fabien : je trouve votre commentaire un peu léger et marqué d'une profonde et inquiétante insensibilité. Si, en effet, on peut interroger les reproches adressés aux forces de l'ordre par ceux la
mêmes qui ont cherché l'affrontement, il me semble plus problématique de considérer les simples témoins comme des responsables des violences qu'ils ont subies.


Avez-vous seulement visionné les vidéos et regardé les photos ?

fabien 01/03/2014 11:02


qui s'y frotte s'y pique!!!

Roger NYMO 28/02/2014 15:57


Tout mon soutien pour faire cesser cette insoutenable violence institutionnelle et mettre face à la justice et à leurs responsabilité les donneurs d'ordres à l'origine de ce scandaleux état de
fait.


 


(http://sanurezo.org/spip.php?article174)

Fabriceawaterloo 28/02/2014 10:30


A propos de  l'objet tenu dans la main gauche du fonctionnaire qui vous a tiré dessus : est-ce que ça pourrait pas être une matraque électrique ou un truc du genre ( j'y connais vraiment
rien en ce domaine !) ?

Fabriceawaterloo 28/02/2014 10:26


J'ai tenté à l'instant vainement d'accèder à la vidéo Youtube signalée par Guillaume ( www.youtube.com/watch?v=TI5ViMgVzRQ&feature=player_embedded#t=0 si j'ai bien recopié caractère à
caractère : pas possible de faire un copier-coller :(  ). Youtube signale : cette vidéo n'est pas disponible opération impossible ?????)


D'autres ont-ils essayé ?


PS : @Monteil avez vous pensé à demander également la saisie des enregistrements vidéos des éventuelles caméras de surveillances du coin ainsi que celle de l'hélico ?

Fabriceawaterloo 28/02/2014 10:11


Bonjour,


Même appréciation que Guillaume. Peut-être gagneriez-vous encore à documenter - pas facile ! - ce qui se passait derrière vous ( pour écarter l'argument : le tireur visait une menace venant de
derrière, il a mal visé etc...). En contactant les photographes placés vis à vis de vous cela devrait être possible.


Même si les autorités veulent se réfugier derrière cet argument qui semble bien improbable au vu des photos et vidéos que vous livrez les règles d'engagement de l'arme ne semblent pas avoir été
respectées ( à prèciser en commentaire ?).


Enfin une dernière remarque : dans la deuxième capture-photo, vous dites, en légende, à propos de l'homme qui vous tirera dessus qu'il tient une matraque dans la main droite : je ne vois rien
dans sa main droite, mais un objet dans sa main gauche que je ne saurais identifier : ça me semble fin pour une matraque ( mais je ne suis pas spécialiste es matraques et autres bidules) et c'est
plutôt à une antenne de talkie-walkie que ça me fait penser ( mais là encore je peux me tromper).


En vous souhaitant bon rétablissement et que justice vous soit rendue.