Interview d'Omar Pène (Sénégal) invité de la Commémoration du "10 Mai"

Publié le par CitiZen Nantes

Omar Pène (Sénégal) était l'artiste invité pour le concert de clôture de la Commémoration de l'abolition de l'esclavage et de la traite négrière le "10 Mai" 2011. Bruno et Anycet ont pu le rencontrer.

9:58

Omar Pene et le Super Diamono, la légende

omare-pene-nantes.jpg

Omar Pène et le Super Diamono constituent une référence pour des générations de mélomanes et d’artistes. Ils ont fini par marquer de leur empreinte la musique sénégalaise.

Ils ont apporté une contribution considérable et indélébile dans l’évolution d’une musique moderne au Sénégal. L’introduction de percussions traditionnelles (sabars), de la batterie et du clavier importé de la musique occidentale, fut déterminant dans ce qui allait devenir le Mbalax. Alors que le Sénégal était envahi par cette «vague» de musiques venue Cuba, artistes, chanteurs et musiciens reprenaient, sans effort imaginatif, tous les tubes qui inondaient le marché local (...)

La musique allait sortir des sentiers battus et des carcans sectaires (castes). Elle devient un art tout court. Chanter devient dorénavant, l’apanage de ce qui avaient en eux l’étoffe d’un artiste et non plus seulement ceux-là se réclamant griots. C’est ce qui fonde sans doute le caractère d’Oumar PENE et de ses potes, réputés révolutionnaires et rebelles. La réputation d’avoir un public perpétuellement jeune et singulier n’est pas étonnante. Lire l'article en intégralité sur www.omarpene.org

>> En écoute sur deezer

>> Voir sur Citizen Nantes les articles relatifs à la commémoration du 10 Mai 2011

Commenter cet article