"Noirs de France" et "La France noire", série TV et livre de Pascal Blanchard

Publié le par CitiZen Nantes

Noirs de France - Série documentaire de Pascal Blanchard et  Juan Gélas produit par la Compagnie des phares et balises / INA.

Cette série retrace la construction de l'identité noire française et donne la parole aux acteurs et héritiers de cette histoire. Celle-ci, pourtant ancienne, devient visible à partir de l'exposition universelle de 1889. Le recit traverse deux conflits mondiaux, la colonisation, les indépendances et les migrations venues des Antilles, d'Afrique, de l'océan Indien ou encore de Nouvelle-Calédonie, et évoque l'influence afro-américaine depuis l'entre-deux-guerres. Cette histoire, à peine évoquée dans les livres, est celle de plus de 3 à 4 millions de nos concitoyens, qui réclament à juste titre leur place dans la société.

Diffusions

(1/3) 1889-1940 : Le temps des pionniers. Dimanche 5 février à 22h ou jusqu'au 12 février sur france5.fr

(2/3) 1940-1974 : Le temps des migrations. Dimanche 12 février à 22h ou jusqu'au 19 février sur france5.fr

(3/3) 1974 à nos jours : Le temps des passions. Dimanche 19 février  à 22h jusqu'au 26 février sur france5.fr

Extraits

 

Les “Noirs de France”, les oubliés de l’histoire officielle

 Avec la violence sociale dans les banlieues, "on a commencé à regarder ces villes comme des villes indigènes, détachées de la ville blanche. La peur sociale s'est accompagnée d'une peur de l'insécurité, et la population noire a été stigmatisée. Il ne faut pas oublier que le Front national, le plus vieux parti post-colonial d'Europe, laboure le terrain depuis trente-cinq ans. Bref, la France n'a pas su raconter son histoire de la diversité. Sur le fronton de la République, il aurait fallu inscrire « liberté, égalité, fraternité, diversité » ".

Ce pays aurait besoin d'une bonne psychanalyse ! Car les germes du colonialisme sont encore bien présents. Qui aurait cru, en 2000, qu'un président français déclarerait un jour que « l'homme africain n'est pas assez entré dans l'histoire » (Nicolas Sarkozy, lors de son discours de Dakar, en 2007, ndlr) ? 

Pascal Blanchard - 03/04/2/12 Lire l'intégralité sur television.telerama.fr

 noirs-de-france.jpgFête foraine. Muséum, carte postale, 1899. © Coll. Groupe de recherche Achac/DR

 

« Les Noirs de France ne sont pas des victimes »

J'ai emmené mon petit garçon à la Cité de l'immigration, ce prétendu musée qui nous raconte une jolie histoire qui n'a jamais existé.

Si vous voulez raconter l'histoire de France à un enfant, il faut l'emmener un peu à côté, Porte Dorée, devant un immense mur qui doit faire à peu près 40 mètres de long sur 15 mètres de haut et sur lequel sont peintes des fresques. Il y a les noms de tous ceux qui ont colonisé pour la France. Vous savez qui est le premier ? C'est Godefroy de Bouillon, roi de Jérusalem, en l'an 1000...

Cette histoire, vous voyez, est un peu ancienne, et notre génération commence à peine à l'écrire. Elle mérite d'être écrite, mais bien écrite. Il faut forcer les gens à regarder notre histoire commune autrement. L'histoire fabrique une identité nationale.

Je suis un républicain, je pense que l'histoire nous a produit, que c'est la Révolution française qui fait mes idées. Si l'histoire m'a produit à travers cela, la manière dont on raconte l'histoire, notamment l'histoire coloniale, doit faire partie de mon histoire commune aujourd'hui.  

Pascal Blanchard - 04/02/2012 Lire l'intégralité sur rue89.com  

>> En lien avec cet extrait : Pascal Blanchard à propos du Centre National de l'Histoire de l'Immigration - Cosmopolis, Nantes

___________________________________________________________________________________________

La France noire - Trois siècles de présences des Afriques, des Caraïbes, de l'océan indien et d'Océanie. Un livre de Pascal Blanchard publié aux éditions La Découverte - Lire des extraits sur calameo.com

la-france-noire.jpg

Mot de l'éditeur

Ce livre événement, un beau livre reliéà forte dimension esthétique et graphique, se veut une référence au carrefour de la culture, de l’histoire et des mémoires croisées à travers plus de sept cents documents, la plupart inédits, issus de plus de cent cinquante fonds d’archives.

À l’image de Black Britain (2007) de Paul Gilroy, de Paris Noir (Hazan, 2001) ou de Black Paris (2007), ce livre sera un événement éditorial sans précédent, une référence unique sur trois siècles de présence des Noirs en France, issus de toutes les communautés et des quatre coins du monde, pour trois siècles d’histoire commune.

A lire aussi sur Citizen Nantes :

>> Pascal Blanchard à propos du Centre National de l'Histoire de l'Immigration 

>>"Le code de l’indigénat" avec Olivier Le Cour Grandmaison

>> "La question post coloniale" avec Yves Lacoste

>> « Conflits de mémoires et interactions culturelles entre Maghreb et France » avec Pascal Blanchard

Publié dans France & Monde

Commenter cet article