« Les blancs et les Blancs du Mémorial de Nantes »

Publié le par CitiZen Nantes

Les blancs et les Blancs du Mémorial de Nantes

Dans « Les blancs et les Blancs du Mémorial de Nantes », le Professeur Louis Sala-Molins pose les mots justes pour traduire nos propos et ceux de beaucoup. Il nous a donc autorisés de publier ce film, à la suite de la deuxième édition du 12 octobre organisée par le Mouvement International pour les Réparations en collaboration avec le Collectif du 10 Mai et en partenariat les Unions Syndicales Solidaires et CGT.

 

"Le blancs et les blancs du mémorial de Nantes" - Interview de Louis-Sala Molins

Le mémorial de l'abolition de l'esclavage

Annoncé par le Député Maire de Nantes de l'époque, Monsieur Jean-Marc Ayrault en 1998, lors du 150ème anniversaire de la deuxième abolition de l'esclavage, le Mémorial ne sera inauguré que 14 ans après, sans bénéficier de l'aide de l'État français sous la présidence toujours à l'époque de Monsieur Nicolas Sarkozy.

Pour prolonger le travail de celui qui joua aussi un rôle important en 2001, lors de l'adoption de la Loi reconnaissant l'esclavage des noirs comme Crime contre l'humanité (la loi Taubira), il est un devoir pour tous les responsables locaux de Nantes et autres missionnés de prendre en compte, sans délai, les analyses que beaucoup se sont faites d'un projet qui devrait avoir pour vocation de rassembler.

Plusieurs rencontres et événements traitant du sujet ont été organisés à Nantes, Paris, Strasbourg, Bruxelles et bien au-delà de l'Europe.

Plusieurs visites aussi ont été organisées par des associations à Nantes.

C'est en gravant sur cette pierre des textes fondateurs de l'esclavage et d'autres données historiques que nous pourrons enfin rappeler à tous les visiteurs et aux générations présentes et futures, qu'avant de poser un acte d'abolition, il y en eut au moins deux d'instauration, et avec eux, de légalisation d' un Crime contre l'humanité dont les conséquences perdurent encore aujourd'hui dans les 3 continents concernés et dans le monde.

Texte et vidéo : Peter Lema

>> Voir aussi : Le mémorial de l'abolition à l'esclavage n'est pas encore terminé ! Pétition et appel aux candidats pour que  la mairie de Nantes s’engage a inscrire le Code noir sur les panneaux blancs du Mémorial, afin de rappeler la légalisation par Versailles de la traite et de l’esclavage des noirs.

Commenter cet article