Le Code Noir ou la déshumanisation de l’homme noir

Publié le par CitiZen Nantes

"Le Code Noir ou la déshumanisation de l’homme noir". Samedi 6 octobre 2012 de 16h à 20h  

Salle de Conférence de la Manufacture. 10, boulevard Stalingrad - Nantes

Il y a 25 ans, Louis Sala-Molins exhumait le Code qui, d’un point de vue juridique, a grandement contribué à la deshumanisation de l’homme noir. La société européenne est celle qui (sur des fondements racistes), a légitimé la pratique de la traite négrière et de l’esclavage pendant plusieurs siècles.

Quand nous évoquons le nom de Colbert et le nom de « grand » Louis xiv, savons-nous que derrière ce décor et cette signature il y a le texte le plus monstrueux de la modernité, le ode Noir ?

Malgré le travail considérable effectué par Nantes autour de la mémoire et l’histoire de l’esclavage, l’absence du Code Noir dans le Mémorial de l’abolition de l’esclavage questionne beaucoup…

Louis Sala-Molins sera présent à Nantes samedi 06 octobre 2012 et échangera autour de la réception du Code noir dans la société française et, plus particulièrement, dans le milieu universitaire et politique.

« Les conséquences de ce dont nous parlons sont mesurables, sont quantifiables, et sont là et bien là... Donc, aux effets psychologiques, comme aux effets culturels, comme aux effets juridiques, la continuité est nette entre cet avant-hier, ce hier et ce aujourd’hui… » Louis Sala-Molins

code-noir.jpg

1ère table ronde : Exhumation - Spiritualité - Traite illégale - Résistances 

Modérateur : Nicolas de La Casiniere > Avec Louis Sala-Molins,Dowoti Desir (DDP Watch Group), Jean Breteau (Les Anneaux de la Mémoire) et Martin Okeke (MIR)

2e table ronde : Actions éducatives et émancipatrices des représentations héritées du Code Noir

Modérateur : Dia Alihanga > Avec des associations et des personnes civiles représentées par : Franco Bolia (Collectif Anti Negrophobie), Maat Seigneur Lion (CCA le Banja) et Ekomy N’Dong (Movaizhaleine), Theo Lubin (CO10 mai Paris), Ramata Dieng (Collectif Vies Volées), Carine Dossou (Initiatrice du projet « Les jeunes à la découverte de l’histoire et de la mémoire de la Traite Négrière et de l’Esclavage»), Thomas Bouli (Afrique Loire), Maryleine Okinda (MIR Nantes) et Rex Kazadi (Ba Patriotes Ya Kongo).

Et aussi

> Lectures d’articles du Code Noir

> Projection sur grand écran d’un court extrait du document "Le Code Noir : Un point noir dans l'histoire de France" réalisé par Peter Lema.

Le fly

Le-Code-Noir_Nantes.jpgCliquez sur le visuel pour l'agrandir

Voir aussi sur Citizen

>> "Le Code Noir : Un point noir dans l'histoire de France"

>> Interview de Dowoti Desir - 2011

Commenter cet article