22 mars 2011 2 22 /03 /mars /2011 10:47

Étrange sentiment jeudi soir (17/03/11) lors de la conférence « Médias locaux : outils d’information ou outils de communication ? » organisée au CCO par le  Club de la Presse Nantes Atlantique.

À la mi-temps de la table ronde  j’ai senti mes paupières lourdes avant que n'intervienne une question du public sur les réseaux sociaux. J'ai alors senti comme un goût de revenez-y, en écho à l'interpellation dont j'avais fait l'objet l'année dernière (1) alors que j'étais invité à présenter Citizen Nantes.

Dans un échange mails qui avait suivi la soirée du Club de la Presse, l'ancien journaliste Alain-Pierre Daguin préjugeait, non pas des réseaux sociaux, mais des médias citoyens :

"Ne me reprochez pas d'avoir vécu pendant plus de trente ans le journalisme de terrain et de continuer à croire que les citoyens y sont toujours sensibles. Du moins osé-je l'espérer ! Si ce n'est plus le cas, je crains que mes confrères d'aujourd'hui ne s'ennuient véritablement à traiter des informations qu'ils ne sont pas aller eux-mêmes chercher. Tant il est vrai que l'écran fait écran…"

Rebelotte jeudi soir avec Marc Dejean, rédacteur en chef de Presse-Océan, qui à propos des réseaux sociaux déclarait :

"Si c'est pour faire du journalisme assis, via un écran, alors que l'on est un média de proximité et que l'on a une chance extraordinaire : c'est que nos sources sont dans la rue et à portée de mains".

club-de-la-presse-nantes.jpg

Et de poursuivre sur un parralèle surprenant entre un libyen qui, dans un contexte de guerre, suivrait l'info sur les réseaux sociaux alors que nous, nantais avons la chance de pouvoir sortir. Oui, soit. Mais d'où vient donc cette manière d'opposer réseaux sociaux et journalisme ? Pourquoi ne pas voir une complémentarité entre les deux.Twitter n'est-il pas un outil comme peut l'être le mail ou le téléphone ? Et puis  pourquoi concasser ces réseaux sociaux pour les réduire à leur seule fonction de "source" ? C'est bien plus encore que de partager, suivre le fil de personnes travaillant dans le même milieu que vous. Les fils twitter des journalistes sont loin d'être superficiels et on y apprend énormément.

Un fait d'actualité vient d'ailleurs battre en brêche cette opposition entre "journalisme d'écran" et "journalisme de terrain" avec la mort samedi 19 mars du journaliste-citoyen Libyen Mohamed Nabous. Ce " journaliste d'écran" a payé de sa vie d'embrasser le terrain.

À la suite de Marc Dejean, c'est Jean-Marie Biette, directeur départemental de Ouest-France qui apporte la contradiction. Ouf !

"Moi je conseille à tous les journalistes d'avoir un compte (...) Mine de rien il y a des tonnes d'infos qui se baladent sur Twitter et Facebook qui font qu'on ne peut pas les oublier".

Véronique Bonnet, responsable « relations presse » à la mairie de Cholet et administratrice du Syndicat National des Attachés de Presse et des conseillers en relations publiques, appuiera aussi dans ce sens :

"Les nouveaux médias nous amènent à ré-inventer, nous attachés de presse, un nouveau mode de fonctionnement".

Bruno Chéné, ancien journaliste, consultant chez Alphacoms (relations presse), administrateur de l’APCOM n'est quant à lui pas tout à fait d'accord puisque, en tirant de grosse ficelles, il nous explique que Radio France (représenté par François Rivaud, rédacteur en chef de France Bleu Loire Océan) lui avait donné l'info avant ses collègues,qui cherchaient sur les réseaux sociaux la source d'un grand "bang" entendu à Nantes il y a peu...

Et alors ? Ceci signifie t-il que les réseaux sociaux sont bons à foutre à la poubelle ? À l'heure de l'explosion du data-journalisme incarné par les inovants d'Owni.fr, la démonstration de l'émetteur/récepteur faite par Marc Dejean semble caduque.  

twitter.jpg

On peut bien sûr échapper à l'imbrication des infos drainées par les réseaux sociaux, se couper de certains témoignanges, échanges ou tweets mais on ne peut pas opposer à cet écran, le terrain; sauf peut-être dans certaines rédactions nationales de médias traditionnels qui embauchent, en les exploitants, des apprentis journalistes au sous-sol des rédactions pour veiller sur les médias sociaux et les faire vivre.

Avant cette question sur les réseaux sociaux, Corélia, proche collaboratrice de Citizen, avait interrogé les invités journalistes sur la notion de création et d'inventivité dans le traitement de l'information. En guise de réponse nous avons eu "le choix de l'angle"  en guise de voie créative  ou encore le procédé du "Pour ou contre" en guise d'inventivité. Un peu court quand on sait que courent en ligne de multiples approches nouvelles. C'est Twitter qui me l'a dit.

Yves Monteil. 22 mars 2011

(1) En 2010 la précédente conférence du Club de la Presse avait pour thème "l'avenir des médias".

Légende : De gauche à droite, Véronique Bonnet, Marc Dejean, Jean-Marie Biette et François Rivaud


Journalisme et réseaux sociaux

4:01 Extrait de la conférence. « Médias locaux : outils d’information ou outils de communication ?" 17/03/11 Images - Citizen Nantes 

Partager cet article

Published by CitiZen Nantes - dans Médias et data
commenter cet article

commentaires

Soutenez Citizen Nantes, abonnez-vous

Rechercher

Financement participatif

Soutenir l'autonomisation de Citizen Nantes

soutien_citizen-2014-1.jpg

ACCUEIL 

 

 

 

Semaine de résistance à Nantes

10983418 797360820300093 6001106207555906197 n

----------------

Conférences gesticulées

tu-ne-seras-pas-une-pedale-mon-fils-affiche-page001

----------------

Mort du cinéaste René Vautier
mort-rene_vautier.jpg

----------------

Sonomathon "Les mots piégés"

Tisse-Metisse_2014-19.jpg

----------------

En Espagne un désastre écologique en cours

64 DSCN5537

----------------

Le mémorial victime du racisme républicain

memorial-Nantes-tag

 ----------------

Pour que vivent les médias libres !

dessin-Aurel JournalIndependant-BD

 ----------------
La liberté d'expression régresse

didier-l-embrouille.jpg 

-------------------------------------------------------------------  

Et aussi

Retour sur le rassemblement républicain  +  Demokratia, documentaire citoyen +    Kamyapoil + Hommage à Rémi Fraisse  +    Le cri d'alarme du monde associatif +  Enguerrand est libre   + "Esclavage-Réparation" de Sala-Molins par Plumelle-Uribe + Spécial Flashball et répression policière   + Atelier vidéo "Breil 2035" + Spécial aéroport de Notre Dame des Landes

-------------------------------------------------------------------

Et ailleurs

Déclaration d'adieu de Françoise Verchère  + Appel de 11  cinéastes africaines + "Sur la route de l'utopie" + "Lutte contre la ferme des "Mille vaches" + L'Etat m'a tabassé, il a fait son travail  + Ferme en permaculture + Je suis abstentioniste + 22 v'là les bleus + Pétition pour finir le Mémorial de l'abolition

-------------------------------------------------------------------

Twitter

Liste D'articles

  • Un an après le 22 février, semaine de résistances
    Mise à jour du 22/02/2015 "Manif en soutien à toutes les Zad et contre les violences policières" - Tanaris News "Manif en soutien à toutes les Zad et contre les violences policières" - Tanaris News _______________________________ 21/02/2015 Police et...
  • La nudité comme moyen d'expression et de contestation avec les "Kamyapoil"
    Mise à jour du 18/02/2015 Relaxe pour les deux zadistes dénudés Ils s'étaient mis nus face aux forces de l'ordre en 2012, à Notre-Dame-des-Landes. Ils ont été relaxés ce mercredi matin. Un premier jugement du tribunal de Saint-Nazaire les avait condamnés...
  • Mort du cinéaste René Vautier
    Mise à jour du 10/02/2015 Entretien avec René Vautier Entretien avec René Vautier - Les Mutins __________________________________ 04/01/2015 Mort du cinéaste René Vautier - T. Kruger Citizen Nantes Je ne fais pas de nécro, mais pour ce réalisateur, probablement...
  • Conférences gesticulées ou l'autre manière de dire les choses
    A l'initiative de Solidaires Etudiant-e-s, l'Université Populaire Gesticulante propose chaque mois une conférence gesticulée au Pôle étudiant-e-s de l'Université de Nantes. Une autre manière, participative, politique et consciente de dire les choses de...
  • Des locataires dans les griffes du cabinet Moison
    En juillet 2012, nous avions découvert ce qui pourrait être un vaste système de racket des locataires et de corruption de petits et moyens entrepreneurs du bâtiment en région nantaise. Les victimes de Moison se comptent par centaines ; il échappe en bonne...

Facebook

-----------------------------------------------------------------------------

Vidéos

-----------------------------------------------------------------------------

Par catégorie

Accueil | Centre-ville | Autres quartiers | Métropole-Loire-Atlantique | France & Monde  | Médias & data | Cinéma | Musique & créations  | Tribunes | Ateliers Web | Vidéos | Photos | L'humeur de Kerio 

-----------------------------------------------------------------------------

Photos

Festival Tribus d'Ailleurs 2013  | Marie-Monique Robin à #NDDL | ZAD Bois du Tronçay | Chaîne Humaine  | Mariage pour Tous | Notre Dame des Landes 1 | Notre Dame des Landes 2 | Retro-séance au Katorza ... Toutes les galeries photos  

-----------------------------------------------------------------------------

On parle de Citizen Nantes

Ouest-France 14/01/14 | Plume Interactive 14/02/13 | Mag du Katorza 09/12 | Guide Copilote 2012 09/12 | Club de la Presse Loire Atlantique 05/06/12 | Ouest-France 06/03/12 | Conseil de développement 09/12/11  | Presse Océan 05/04/11 | Jet FM 07/06/2010 | Prun'92fm 12/05/10 | EuradioNantes 09/04/10 |  Télénantes 10/11/09 Nantes Passion 23/06/09 | Ouest-France16/04/09  |  Presse Océan 01/03/09