Conférences gesticulées ou l'autre manière de dire les choses

Publié le par CitiZen Nantes

Mise à jour du 30/09/2015

L'Université Populaire Gesticulante propose presque chaque mois une conférence gesticulée au Pôle étudiant-e-s de l'Université de Nantes. Une autre manière, participative, politique et consciente de dire les choses de notre monde.

Avant j'étais prophète... Prophète salarié. Mon travail consistait à dire la vérité (la vérité officielle). Et puis un jour, je me suis mis à mentir, et ils ont adoré. On me faisait venir de plus en plus souvent. On me disait que cela mettait de l'animation et de la démocratie. Quand ils ont trouvé que j'allais trop loin, ils m'ont viré. Depuis je suis clown... Clown-consultant.

Franck Lepage

Qu’est-ce que l’Université Populaire Gesticulante ?

Une conférence gesticulée est réalisée sous forme scénique et dynamique, elle se concentre sur un sujet spécifique en présentant un «savoir froid» c’est à dire des racines théoriques de réflexion et un «savoir chaud» composés des récits de vie des conférenciers présentés avec humour et auto-dérision le tout permettant d’aboutir à un « atterrissage politique ». Pour l’instant, il en existe une à Nantes et une autre à Rennes, mais d’autres pourront naître. Source

Le savoir gratuit pour tous et toutes. De la philosophie, de l’histoire, de la sociologie, le tout accessible à tou-te-s et en débattant. Sauf qu’on avait pas tout le monde et surtout pas les classes populaires dans notre université. Et puis la diffusion des savoirs d’accord mais pourquoi faire ? Nous on a arrêté de croire que le savoir était émancipateur par nature.

Des fois il sert précisément à l’inverse. Il sert à faire taire, à déposséder, à dominer. C’est pas par hasard que certain­e­s pensent qu’ils/elles ne savent rien, que réfléchir c’est pas pour eux/elles. Ceux et celle qui se pensent crétin-e-s, idiot-e-s ou cancres. Ceux et celle qu’on écoute jamais, qui sont invisibles, qui sont racontés, qui sont expliqués. Les illégitimes.

Depuis on fait autrement tout en continuant à se poser plein de questions. Avec l’Université populaire on a fait un sacré bout de chemin et on a appris beaucoup de choses. Les premiers qu’elle a transformé c’est nous. Grâce à elle on monte sur scène aujourd’hui pour vous raconter tout ça.

Université Populaire Gesticulante

26/09/2015 - "Une fable atomique"

Conférence gesticulée de Laurent Grouet. Avec la participation de Sortir Du Nucléaire Pays Nantais - Salle Bretagne

D’Hiroshima à Fukushima : la fin d’un mythe dont la réalité a souvent dépassé la pire fiction. L’industrie du nucléaire prospère sur un tissu de mensonges à détricoter… Au même titre que la soi-disant impossibilité de s’en passer !

Avec la participation du public, une démonstration est faite qu’au contraire, on peut se débarrasser rapidement de cette funeste industrie.

De l’écologie de combat à l’écologie politique, mêlant fascination et méfiance envers la science, un parcours au sein des institutions scientifiques m’a amené à déconstruire la figure de l’expert ou plutôt à revendiquer une expertise collective. Cette désacralisation de l’expertise ayant pour but de replacer la politique écologique au centre du débat. Oui mais alors de quelle politique doit-il s’agir ?

Une politique, qui, pour réconcilier l’homme avec la nature ne peut faire l’impasse de la réconciliation de l’homme avec lui-même …

Dans cette optique, le « principe espérance » est préféré à« l’heuristique de la peur » : d'où le choix de ne pas faire une conférence antinucléaire mais plutôt une conférence sur les
conditions d’une sortie rapide du nucléaire. L’accent est mis sur les potentialités largement sous évaluées des énergies renouvelables.

Les aspects quantitatifs et qualitatifs des principales sources d’énergies sont abordés afin de proposer une illustration concrète de la transition énergétique appliquée à la question de l’électricité.... Le but de la conférence est de fournir les bases méthodologiques pour une appropriation des questions énergétiques par les citoyens.

Sous forme de voyage à vélo à travers les méandres de l’écologie, de la politique et de la science... cette conférence retrace aussi un parcours militant tiraillé entre l’action individuelle et la lutte collective. »
Université Populaire Gesticulante

Extraits de "La fable atomique"

Partout en France, parallèlement à la COP21 et aux négociations sur le climat, des citoyens du monde se mobilisent pour mettre en avant les initiatives concrètes qui, loin des compétitions fratricides, loin de la finance prédatrice, loin de la glorification du pouvoir d'achat, loin des xénophobies suicidaires et des pièges de la croissance du PIB, construisent une société respectueuse des humains et de leur avenir sur Terre, une société où l'on redécouvre la force constructive des partages, une société où il est agréable de vivre, ensemble et maintenant.

François Nicolas

27/01/2015 - "Tu ne seras pas une pédale, mon fils !"

Conférence gesticulée de Ronan Pérot au Pôle étudiant de Nantes

Conférences gesticulées ou l'autre manière de dire les choses

Je me présente : j'ai 41 ans, je suis père d'un garçon qui a 13 ans maintenant. Je suis blanc, français, breton, photographe amateur, fan de musique et de cinéma, amateur de rhum, animateur de métier, et je suis homosexuel. Ça, c'est un truc en plus, mais pas LE truc en plus. C'est une chose parmi d'autres et je ne veux plus que ça soit LA chose qui me détermine. Mais ça c'est aujourd'hui, car ça n'a pas toujours été le cas.

Conférence gesticulée de Ronan Pérot. Nantes, 27/01/2015

Fin 2012, l’homophobie prend place dans les rues de France. Les manifestant-e-s scandent leur refus du mariage gay. Les semaines vont passer, les insultes et les agressions homophobes vont décupler. C’est ce qui a poussé cet homme à raconter son long cheminement depuis la découverte de sa différence, la honte de soi et l’émancipation, la recherche du bonheur. C’est le regard d’un homo sur cette société qui refuse l’égalité des droits.

02/12/2014 - Le capitalisme

Conférence gesticulée de et par Jean Ganzhorn - Pôle étudiant de Nantes

Compléments

Le pionnier Franck Lepage

L’estrade est vide, juste un petit meuble supportant une bouteille d’Évian. Éventuellement un tableau blanc et quelques Veleda. Un conférencier arrive, que rien ne distingue d’un anonyme du public : pas de cravate, pas de veston, limite négligé, jeu scénique minimal. Ce n’est pas un comédien mais un prof. Une assistante sociale. Un ancien attaché du ministère de la Culture. Il est ou a été activiste, a réalisé que « ça ne marchait pas » et vient expliquer ses cas de conscience au public. Il parle, échange, confère et gesticule. Ce n’est pas du théâtre. Ce n’est pas une conférence. C’est les deux.

Julien Meyrat sur Franck Lepage. Avignon, 2006)

"Inculture(s) 1 : La Culture

Franck Lepage, dans le cadre de la Scop « Le pavé », est le premier à avoir conceptualisé cette démarche. Il existe des centaines de conférences gesticulées sur des thèmes aussi différents que « La culture », « L’école », « Le travail », « Le travail social », « La médecine », « Le sport »… Voici ci-dessus sa première conférence gesticulée jouée le 21 mai 2007 à Paris.

Commenter cet article