Concerts à domicile avec "Home Swing Home"

Publié le par CitiZen Nantes

"Concerts à domicile - une soirée conviviale d'émotion et de bonne humeur dans un cadre différent : le vôtre !

home-swing-home_nantes.jpgLes artistes de scène écrivent et composent pour le bonheur de la rencontre : grâce aux représentations à domicile, ils offrent leurs talents aux spectateurs en recherche d'échanges vrais, sans les barrières inhérentes aux lieux dédiés à la culture." 

 Home Swing Home

Une formule imaginée et concoctée tout spécialement pour vous par  le collectif nantais E.V.A.   qui a pour objet de rassembler et mutualiser des personnes physiques et morales se fédérant autour du projet d'émergence et de valorisation d'artistes, principalement dans le domaine de la chanson.


Les artistes

Aurèle et Vincent Sarrazin : "Que le grand cirque me croque" www.myspace.com/quelegrandcirque Aurèle et Ludovic Hellet : "Duo Vocal Cordes" www.myspace.com/vocal.cordes Lénaïc et Kévin Guillet : "Chansons" www.myspace.com/lenaic44 Grigri Blue : "Léo découvre le Blues" www.myspace.com/leodecouvreleblues Grigri Blue : "Coeur Crooner"www.myspace.com/coeurcrooner Grigri Blue : "Concert de Blues" www.myspace.com/grigriblue Barbarie et Philippe Alaire : "Imaginoires" (1, 1bis, 1ter) Jacques Prévert hoplamusique.free.fr Barbarie et Adeline Guihard : "Une femme qui chante Barbara" hoplamusique.free.fr/barbara.html

 

Modalités

À la charge de l'hôte de convier ses relations, dégager l'espace nécessaire à accueillir la représentation et les spectateurs, et se procurer des sièges. Home Swing Home assure la logistique et les actes administratifs (contrats, salaires, billetterie, assurances), ainsi que contribuer à la communication.

Coût par spectateur : toujours inférieur ou égal à 10€ + un plat et/ou une boisson à partager après le concert. 

>> Contact Home Swing Home - Collectif E.V.A. Val Jezequel : 02 28 21 10 01 - Enora Monfort : 06 63 02 56 41 Mail : home.swing.home@free.fr

>> + d'infos sur : home.swing.home.free.fr   


Publié dans Arts et culture

Commenter cet article