Cohésion sociale ou collision sociale ? (Bellevue)

Publié le par CitiZen Nantes

L'OCCITAN, l'Observatoire Citoyen Contre les Inégalités de Traitement des Associations Nantaises présente "Cohésion sociale ou collision sociale" ? 
ou comment, Bellevue est devenu un quartier, non pas à part entière, mais entièrement à part… Une vidéo courte, concise et... très éloquente".
L'OCCITAN le 27 avril 2009

En effet la vidéo ci-dessus fait un peu l'effet d'une bombe; elle révèle des dysfonctionnements graves, des inégalités avérées. Le collectif a d'autres dossiers que nous ne manquerons pas de relayer.
Lire les commentaires

Publié dans Archives V1

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Cérèl 04/05/2009 09:38

Bonjour à tous,J'aimerai savoir qui a fait ce petit documentaire très instructif. Qui en sont les auteurs ? Car je pense que le débat doit s'ouvrir sur la place publique puisque le travail qu'on fait les acteurs de terrain n'a, semble-t-il, pas payé auprès des élus. Mais avec qui débattre ? Probablement les élus eux mêmes, frontalement attaqués (Mme Clergeau) Le président du club de Bellevue ? de la Durantière ? les réalisateurs inconnus du documentaire ? Pour les bloggeurs qui auraient de l'info, merci de dire qui avance masqué derrière ce collectif OCCITAN... (pas pour de la délation mais pour du débat démocratique). Merci / Cérèl.  

KATIA 01/05/2009 11:11

Bonjour,Habitante du Sud-Loire, je ne connais pas la situation, si ce n'est à travers le reportage.Je ne débatterai pas sur les inégalités matérielles présentées, ça se passe de mes commentaraires citoyens ; une réponse doit sans plus attendre être communiquée par les élus de quartier.Ce que je trouve encore plus choquant, c'est cette histoire de local de convivialité à la Durantière ; encore une fois pas (uniquement) pour l'argent,  mais n'est-ce pas le rôle de ce genre de lieux que de rapprocher, échanger, partager. A qui faut-il rappeler que convivialité signifie dans son premier sens "caractère chalereux des relations entre les personnes"? On regrette même qu'il ne soit pas entendu dans son deuxième sens : "système simple à utiliser".Sommes-nous si éloignés de nos origines au point de ne plus savoir vivre entre nous et ne pas vivre avec notre "prochain" ; je ne suis pas catho mais ça devrait probablement parler aux citoyens pleins de ces belles valeurs...

Mathieu Bompas 01/05/2009 09:37

Salut à tous,je connais mal Bellevue, je l'avoue. Et en plus, je n'ai jamais réussi à faire du sport de ma vie. Je ne me prononcerai donc pas sur le sujet de la video. Par contre, je trouve ça très important que cette video existe. Pour deux raisons :- soit ce qui est dit est vrai, et c'est un vrai scandale. ça a forcé Mme Clergeau à réagir et peut-être cela la forcera t'elle à agir pour ce lieu sportif;- soit cette video est un tissu de conneries qui a uniquement pour objet une gueguerre entre clubs. Reste cependant que la comparaison entre les deux structures ne laisse pas beaucoup de place au doute concernant la décrépitude de la plaine de Bellevue. Dans ce cas, la ville de Nantes doit tout faire pour prouver le contraire. C'est un procès à décharge, ce qui devient très intéressant car elle sera obligé de sortir des preuves tangibles pour nous convaincre.Pour le moment, j'attends de voir d'autres arguments plus étayés car je ne suis pas convaincu par ce que j'ai pu lire de la réponse de la ville de Nantes via Mme Clergeau. Merci à l'animateur de ce blog de nous tenir au courant s'il y a des suites.Le débat est sain, surtout en démocratie, surtout dans une ville plutôt sympa comme Nantes car il permet de ne pas s'endormir. Ce qui est dit à la fin de la vidéo est peut-être un peu provoc mais c'est une réalité qu'il faut voir en face et il ne faut pas se cacher derrière son petit doigt. L'impression de tranquilité n'est pas fiable. Le sentiment d'abondon est fort chez certains jeunes et adultes qui vivent en quartiers populaires et ils n'ont pas tout à fait tort sur certains points. Ce n'est peut être qu'une impression là-encore mais elle est aveuglante et peut pousser à la rancoeur. Lisez le petit bouquin "quand les banlieues brûles" aux éditions la Découverte sur les émeutes de 2005. Très instructif !

Perros 29/04/2009 10:04

Lu dans Ouest France : "Il est temps que la municipalité fasse des efforts. Nous demandons avant tout la sécurisation de la plaine. Des scooters, des voitures viennent ici ! C'est inadmissible ! Et c'est très dangereux pour les enfants". Mohamed Abdelkrim, président de la JSC BellevueLe terrain souffre d'un problème "d'intrusions inadmissibles". "On souhaite travailler encore sur sa sécurité. Il y a déjà eu des empierrements réalisés pour empêcher les voitures d'y pénétrer mais une étude est en cours pour traiter le sujet plus à fond. Il faut continuer à aménager les lieux et à améliorer les installations". Marie-Françoise Clergeau, adjointe au maire de nantes, en charge des sports."Il faut tout restructurer", plaide le dirigeant du club. "Déplacer les vestiaires et les locaux associatifs. Construire un parking en bord de route et non pas au milieu de la plaine. Et puis, s'il le fait, édifier des murs solides autour, comme c'est le cas à la Durantière.""Nous avons eu un programme ambitieux pour les terrains synthétiques", explique Marie Françoise Clergeau. "Plusieurs clubs en bénéficient déjà. Mais beaucoup d'autres aimeraient en avoir... Alors, il faut faire très attention quand on parle comme cette vidéo de discrimination. Les exemples qui y sont présentés ne reflètent pas l'ensemble de ce qui est fait dans ce quartier. Enfin, si une deuxième salle de convivialité est construite à la Durantière, c'est qu'il y a là-bas beaucoup de sportifs, on ne peut pas nous le reprocher"