"Colère rouge sang" 1ère tribune libre du blog du breil

Publié le par Blog citoyen au Breil et au-delà à Nantes

Nouveau, la Tribune du Blog du Breil permet à quiconque de venir s'exprimer.
Ci-dessous la 1ère tribune par Aminata le lendemain de la mort de Toko
Botowamungu le 4 septembre 2008


Colère rouge sang


Par Aminata
Vendredi 5 septembre 2008

Aujourd'hui j'ai plus de 30 ans et je comprends enfin : « Il ne naîtra rien d’autre que la guerre du pouvoir, du rang et des médias ».

Je travaille dans les quartiers périphériques de Nantes bien plus paisibles que ceux de Paris. Je viens vous hurler ma colère et mon indignation ; je refuse de faire comme vous, à savoir m'installer dans les habitudes, la putréfaction de l'argent et le combat pour conserver votre classe sociale.

Pendant que vous endossez votre rôle de cador du pouvoir et de l'apparatchik, nos gosses s’entretuent dans les caveaux que vous avez laissé construire et que vous réhabilitez sans aucune honte. Réhabiliter, faire du beau, du neuf avec du vieux pourri, veiller à ce qu'il y ait du vert mais pas de  dignité, ni de fierté, pas de musées, pas  de théâtre, pas d'écoles dignes de ce nom, pas de politique à l'image de la France d’aujourd’hui,  ni de centres culturels et encore moins de ces ailleurs possibles… Partir voir d'autres hommes sous d'autres horizons... Bref rien qui donne à rêver, à construire....
 
Mesdames, Messieurs qui faites carrière, pendant que les vôtres sont au chaud et préservés, nos gosses reçoivent eux des coups de feu et s'écroulent. Je hurle ma colère de voir mon ami vivre une des choses les plus abominables qui soit.

Le fils de Kalomé est tombé sous plusieurs balles. Toko
Botowamungu, 21 ans est mort hier soir (jeudi 4 septembre) comme d'autres avant lui sous nos yeux, vos yeux.
Qu'avez-vous fait  de la France d'Aimé Césaire, de Senghor, de Dulcie September, de celle dont parle Youssef Chahine, Piaf, Barbara, Brel…  Que comptez vous faire ? Comment allez vous faire comprendre ce qui vous éloigne de la réalité ?
Comment comprendre, connaître des personnes, vos concitoyens, à qui on rend visite de temps en temps ? Même la belle au bois dormant s'est éveillée un jour. 

À quand la fin de l’hypocrisie ? À quand une égalité sociale ? A quand la fin de la politique de carrière, de copinage, d'arrangements, de cumuls des mandats, de jeunes loups ou louves aux dents tellement longues que lorsqu'ils sourient, ils construisent des boulevards.
Pendant que vous siroter du champagne et déguster des petits fours, nos enfants meurent avec leurs espoirs.  Nos femmes ont des crevasses à force de ménages dans vos humbles demeures.

Quelle est cette gauche enfin qui se déchire et s'enlise dans ses peurs et ses angoisses en oubliant sa genèse, ses fondements et nous laisse entendre Yade et Dati nous affirmer que les idées de droite " c'est la classe" , " c’est de la balle". Comment vivez vous ? Où vivez vous ?

J'hurle ma colère de vous sentir si loin, si retrancher dans vos guerres d'ego. Assez de jouer avec le peuple.

Aujourd'hui je veux des réponses, des actes, des propositions. Comment pouvez-vous prendre l'argent, les facilités, les invitations, les honneurs, les gratuités, les chances et le luxe pour vous et vos familles tout en feignant d'oublier ceux que vous avez tant draguer pour être là. À partir de ce jour, vous allez devoir répondre de vos non- actes.

« La gauche fait de la politique. La droite c’est la France » écrivait Roland Barthes dans Mythologies. Mais aujourd’hui la droite ne construit pas la France que nous voulons et la gauche ne sait plus faire de politique. Réveillez-vous.

Aminata


++ Réagisez à cette tribune en bas dans "ajouter un commentaire" ou par mail à breilnantes@yahoo.fr
++ Téléchargez la tribune au format pdf
++ Retrouvez la revue de presse autour de la mort de Toko Botowamungu

Publié dans Tribunes Libres

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article