Extrait de la Convention d’Exécution d’Amélioration de la Gestion Urbaine de Proximité Pour le quartier du Breil Malville

Publié le par Blog citoyen au Breil et au delà à Nantes

A la Convention Cadre Gestion Urbaine de Proximité Entre La communauté urbaine de Nantes – La Préfecture de Loire-Atlantique - La Ville de Nantes - Nantes Habitat – La Nantaise d’Habitation.

Période 2003/2006

Article 2 – Situation locale et enjeux :

Le diagnostic :
L’ensemble du quartier divisé en 8 secteurs a été regardé selon la méthode du diagnostic en marchant. Il
s’est agit collectivement de recueillir des informations selon une grille de lecture permettant de faire
apparaître les notions de conception, de gestion et d’usage des espaces, en partant du général pour aller
au particulier. Quelques habitants ont été associés à cette première étape.
Un quartier qui présente de réels atouts :
- bonne situation géographique dans la ville, bonne desserte des transports en commun.
- une unité dans l’échelle bâtie, très peu dense.
- un centre commercial avec de nombreux commerces diversifiés, des services de proximité, un
lieu de culte..
- un relatif équilibre végétal/minéral.
- un site de bonne tenue globale (peu de tags, papier au sol, espaces verts entretenus).
- de nombreux parkings, grande place donnée à la voiture (stationnement, circulation).
Mais :
- des limites de quartier brutales (pavillons, routes, SNUC, Bâtiments administratifs…) qui
procurent un sentiment d’enclavement.
- des frontières de patrimoine très marquées (écart de traitement du bâti et de résidentialisation
entre Nantes Habitat et la Nantaise d’Habitations).
- une voirie difficile, un ensemble minéral dégradé, une inégalité/disparité des traitements des
espaces extérieurs.
- une vétusté/dégradation globale du quartier et une architecture obsolète et linéaire.
- une impression de monotonie globale.
- une circulation peu claire et sans repères.
- une fonction de centralité du centre commercial, mais mal situé
- peu de lieux de convivialité, peu d’aménagements, de mobilier urbain, d’aires de jeux, de
traitements paysagés.
- une impression de morcellement.
- des véhicules-épaves non enlevés et diffuses.

Les enjeux de reconquête :
A partir de ces éléments généraux à tout le quartier et des déficits et dysfonctionnement constatés dans
chacun des 8 sous-secteurs ont été identifiés les principaux enjeux de reconquête :
- gestion des déchets, tri sélectif, PAV (point apport volontaire)
- gestion des véhicules épaves
- propreté des espaces extérieurs (très localisés)
- réinvestir les cages d’immeubles difficiles
- reprise de la voirie (principale, secondaire, trottoirs).









 

anti_bug_fc
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article