Finkielkraut ou l'Antisémite

Publié le par CitiZen Nantes

Ce titre n'est pas une provocation, mais une réalité objective. L'homme a franchi une LIGNE ROUGE. Mon article suit donc le principe de l'arroseur arrosé : traiter tout agresseur de la réalité de ce dont il traite les autres. Ainsi je pourrais fort bien aussi vous prouver par l'absurde que le nationalisme est l'ennemi des nations ou que Farrakhan est l'ennemi de 'l'homme noir' qui ravageait tant Franz Fanon. Mais ce n'est pas le propos ici ...

Or, Finky semble bien contribuer à la propagation de l'antisémitisme, puisqu'il essentialise 'le' juif, et donc être, par défaut, antisémite ! En tout cas, il le serait autant que dix Siné, cent Abbé Pierre ou mille Stéphane Hessel, qui furent gratifiés du même sceau infamant ... De même, DAESH / EI / ISIS est une secte raciste anti-musulmane, puisqu'elle propage l'idée que TOUT musulman doit faire le (petit) djihad et se suicider en massacrant le maximum de gens. De même que Donald Trump, Gattaz ou Christine Lagarde sont des anti-capitalistes, puisqu'ils en propagent une version qui ferait s'étrangler les fondateurs du libéralisme au XVIIIe s.. De même un stalinien est un anti-communiste, puisqu'il en fusilla plein et fit haïr ce mot qui fut jadis une espérance ...

Propager l'antisémitisme directement, par judéophobie crasse ou retorse, ou indirectement, par le soutien inconditionnel à une certaine politique israélienne, à l'exclusion de toute autre politique, c'est de l'antisémitisme ou une contribution à la propagation de l'antisémitisme. Alors modérons ainsi notre titre : Finkielkraut ou le propagateur de l'antisémitisme ...

Voir une simple élection municipale comme un 'choc de civilisations'

Le philosophe qui se définit lui-même comme 'nouveau réactionnaire' et interdit qu'on le filme ou le photographie durant ses conférences publiques, protégés par des 'men in black' répond à la définition qu'on peut donner d'un (vrai) antisémite : est antisémite, selon moi, toute personne notant 'l'origine juive' de religion de toute personne comme un fait, un, ethnique - la génétique démontre la fausseté de l'ethnicité - deux, essentialiste, c'est-à-dire que la personne est d'abord 'juive' à l'exclusion de toute autre critère (classe sociale, opinion politique, pratique religieuse, profession), trois, que nous DEVONS nous déterminer par rapport à elle sur sa SEULE 'judéité'. Finkielkraut nous dit donc que les municipales de Londres ont donné la victoire à un 'musulman' né pauvre, Sadiq Khan, contre un 'juif' fils de milliardaire et que cela 'le chagrine'. Or ce raisonnement est antisémite, bien que Finkielkraut, quoique non-pratiquant, soit né 'dans la religion juive', qui est la formulation scientifiquement exacte. En effet, ce n'est pas parce que le candidat est 'musulman' qu'il a gagné ni que l'autre a perdu parce que 'juif'. C'est parce que le premier est né modeste, est travailliste et vraiment de gauche et que le second est conservateur, né riche et ultra-libéral. POINT.

De plus, il a été choisi par le Parti conservateur PARCE QUE il avait un nom 'juif' et que donc, il serait le mieux à même de s'opposer au candidat travailliste parce qu'il est d'origine pakistanaise, donc 'arabe'. Digne du FN ce raisonnement raciste : Sadiq est d'origine 'indienne' de confession musulmane et citoyen britannique. Son opposant est de même, d'abord citoyen britannique. Tout deux sont éligibles, soutiennent un programme et ce programme a déterminé d'abord les votes. Nous ne sommes qu'à de banales élections municipales, pas dans une guerre de religions.

Les fanatiques 'nés dans la religion juive' propagent aussi l'antisémitisme

Autre trait de l"antisémite, celui qui propage le racisme anti 'juif' : c'est de déchoir du statut d'être humain, ou d'égaux en droit celui vu comme 'juif' fantasmatiquement et nullement autre. Et bien, toute personne 'née dans la religion juive' qui est contre le sionisme, ou contre le sionisme réac ou fasciste / contre l'état d'Israël ou pour l'état d'Israël ET un état palestinien côte à côte, comme c'est le cas pour Jeremy Corbin, nouveau chef des travaillistes britanniques élu par 'la base' contre 'l'establishment', est ipso facto déchu de sa 'judéité' par les plus réactionnaires des 'sionistes', les partisans de la colonisation des territoires occupés en 1967 et non du seul territoire reconnu d'Israël lors du cessez-le-feu de 1948. Deuxième topique des antisémites 'nés dans la religion juive' : dès qu'un des 'leurs' est socialiste, communiste, athée, agnostique, relativiste, respectueux de l'islam ou du christianisme, il est 'déjudéisé' ipso facto, comme avec les lois nazies ou de Pétain. Ainsi, aucune personne du type de Finkielkraut ne fait reproche à Bernard 'Bernie' Sanders de son origine juive-tchèque-modeste de Brooklyn à New York ... parce qu'il est 'démocrate socialiste'. Ces réactionnaires là oublient combien l'intelligentia de gauche 'née dans la religion juive' a apporté au progrès de l'esprit humain, au regard de son faible pourcentage dans la population globale de la Terre. Et TOC.

Ainsi donc, Finkielkraut, en nous sommant de soutenir le 'juif' contre le 'musulman' nous invite au racisme essentialisme, à considérer le monde comme l'étasunien Samuel Huntington pour qui il n'y aurait que 'choc' entre les civilisations et que seule la 'religion' ferait une 'civilisation'. Il nous invite à la croisade anti-musulmane derrière le 'juif', fusse-t-il ultra-libéral, gros richard se fichant du peuple, réac ou fieffé béta. Je voterais Bernard Sanders, si j'étais ricain, parce qu'il est de gauche, et non parce qu'il est 'juif', ni parce que ses opposants sont les 'protestants' Clinton et Trump. Si l'on suit Finkelkraut, Hillary Clinton est 'bien' parce qu'elle est dans le bon camp, ultra-libéral et le candidat conservateur de Londres était 'bien' parce que 'juif' mais non ô non, ne me dites pas qu'il est ultra-libéral.

Tendons la main à l'ex-philosophe Finkielkraut, homme en souffrance

Cela me fait mal au cul de te traiter d'antisémite, Finky, car tu en souffres. On le sait en te voyant pris d'agitation comme un damné attaché les bras le long du corps et qui va être jeté à l'eau. Mais tu viens de traiter les électeurs travaillistes 'd'antisémites' et pire, les partisans de deux états, israélien et palestinien, de même. CONCLUSION : Tu propages donc l'idée fausse que l'origine religieuse prend le pas sur toute chose et qu'un 'juif', c'est un homme 'supérieur' s'il est réac et / ou ultra-libéral, et 'inférieur' s'il est de gauche ou révolutionnaire. La Nuit Debout de Paris a bien fait de t'exfiltrer au bout d'une heure, durant laquelle personne ne t'avait rien dit, puisque tu es, dans tes paroles au moins, RACISTE.

Malgré ma colère devant tant de stupidité essentialiste de ta part, alors que tu es de cette bourgeoisie instruite qui devrait au contraire rejoindre le 'peuple' face à l'oligarchie ultra-libérale, je souhaite qu'un jour on se croise et prenne un pot ensemble pour discuter, calmement, du meilleur moyen d'éradiquer cette charogne de l'esprit qu'est l'antisémitisme ... Pour moi, c'est l'évacuation rapide avec le démantèlement de toutes les colonies des territoires occupés de 1967 qui les réduira d'un facteur cent. C'est LE moyen de démasquer et réduire aussi les faux pro-palestiniens qui ne sont en vrai que des nazillons, des simplets ou des abrutis et qui nuisent, et à l'état d'Israël et au futur état de Palestine. C'est le moyen de couper l'herbe sous le pied aux fascistes arabes de Beyrouth, le Caire ou Damas, aux fascistes persans de Téhéran, aux fascistes chrétiens d'Europe et des USA. Bref, arrête de parler au nom des 'juifs', tu parles pour une certaine conception, colonialiste, de l'état israélien, comme je demanderais à Soral d'arrêter de parler au nom des palestiniens, parce qu'il parle en fait au nom des nationaux-socialistes et recrute ses SA pour régner en France et non 'délivrer' une terre occupée. Quant à moi, un oppresseur est un oppresseur, d'où qu'il soit et même s'il n'oppresse qu'une SEULE personne.

Et arrête de FLIPPER Finky, prends ta verveine et regarde 'Joséphine ange-gardien'. Personne n'imagine un 'complot nain' dont le but serait que chacun ait droit au bonheur. Et bien, c'est peut-être vrai après tout. C'est moins improbable qu'un prétendu 'complot musulman' visant à s'emparer de l'Europe.

Thierry Kruger

Commenter cet article

thierry kruger 13/05/2016 17:21

Réponse de Karine, reçue le 11 mai, expatriée devenue citoyenne britannique : " Nous avons voté en masse pour Sadiq Khan, non parce qu'il est musulman ou d'origine modeste, mais parce qu'il est travailliste et la seule alternative aux sangsues tories qui ont détricoté le tissu social et virent les gens modestes de la capitale. Zac Goldsmith a fait une grosse erreur dans les derniers jours de la campagne en insinuant que SK soutient les radicaux musulmans et donc le terrorisme et donc est un anti-sémite.... ça s'est vite retourné contre lui et les tories. Nous avons choisi l'espoir, pas la peur."

thierry kruger 12/05/2016 19:54

Et bien nous serions au moins deux à discuter avec Finky ... Cet homme, comme tout homme, a besoin au fond qu'on l'aime et je me réjouis que vous l'aimiez à ce point, Jacques.

jacques 12/05/2016 13:25

bravo mon finky je vous adore