Soutien devant le palais de justice de Nantes contre les expropriations à Notre Dame des Landes

Publié le par CitiZen Nantes

Le 23 septembre, zadistes et membres de l'ACIPA se sont retrouvés pour un rassemblement de soutien lors de l'audience en expropriation de trois locataires "historiques".

La ZAD n'est pas une zone perméable aux agents de l'Etat venus aménager nos lieux de vie.

Un occupant de la Zone A Défendre

Par Orlanda Ribeiro - Citizen Nantes

Compléments

Le jugement va être rendu le 20 octobre et le juge devrait fixer des indemnités. Un mois après le versement de ces indemnités, les locataires devront partir. Mais si les gens refusent de partir, le même juge devra ordonner une 2e procédure d'expulsion. Et après, il faudra recourir à la force publique qui prendra en compte ou non la trêve hivernale (applicable au locataire) ou les troubles à l'ordre public susceptibles d'être engendrés en cas d'expulsion trop sévère.

Rémi Bascoulergue, avocat des trois familles de locataires concernées par l'avis d'expulsion

Commenter cet article