Qu'est-ce que le bonheur ? Une approche déniaisante

Publié le par CitiZen Nantes

Par Thierry Kruger

C'est en recevant le lien infra (1) que j'ai réagi. Ce qu'on nous propose du bonheur, c'est dans 99 % des cas une pseudo-philosophie adaptée à la société 'occidentale' consumériste, ressemblant à des cours de training pour cadres sup' et classe aisée, détachée du monde réel, centrée sur l'individu, dé-socialisée et dé-contextualisée. Bref du hors-sol psychique qui omet, presque toujours, d'indiquer comment contribuer à créer ses conditions collectives de réalisation...
Je vais résumer mon sentiment, fruit de toute une vie, depuis que cette notion me devint prégnante. En gros, le bonheur semble un équilibre intérieur, un état de pseudo-stase, entre toutes les influences que vous subissez et celles que vous exercez, un sentiment de complétude, de satisfaction d'être, d'utilité, d'un mélioratif atteint... Ce type de vademecum ci-dessous est le signe que nous perdons de notre Humanité, n'éprouvons plus un sentiment de complétude.
Qu'est-ce que le bonheur ? Une approche déniaisante

Qu'est-ce que le bonheur ? Une approche déniaisante

Voici une tentative de définition universelle et majoritaire de ce que serait le bonheur hors du capitalisme consumériste productivisme. Je ne suis pas d'accord avec tout et il y a des propositions contraires, car j'ai voulu tenir compte des plus déshérités des hommes et de toutes les cultures. Aucun milliardaire ou avide ne s'y retrouvera ; l'appétit du lucre n'est pas une civilisation mais une maladie (comporte)mentale...

Ce n'est qu'une piqûre de rappel qui vous fera sentir humains avec les humains et non un petit pervers narcissique et infantile dépolitisé. Au tout, la lecture prendra cinq minutes et vous économisera bien du temps et de l'argent avec les bonimenteurs de bonheur marchand. Ajoutez à la liste ce qui manque pour vous.

Pour les deux-tiers au trois-quart de l'Humanité, le bonheur est...

Manger à sa faim au moins une fois par jour et ne pas trop maigrir

Boire une bonne eau de pas trop mauvais goût ni trop lointaine à quérir
Dormir profondément avec un sentiment de satiété et avoir des rêves
Se vêtir convenablement, avoir bonnes chaussures ou bons pieds
Avoir de bonnes jambes, courir vite et bien pour être plus en sûreté
Jouir d'un logis sûr ou tout du moins un droit reconnu d'y demeurer
Jouir d'une portion de terrain utile ou tout du moins droit d'y oeuvrer
Ne pas craindre pluie torrentielle, canicule, grand froid et tempête

Avoir un, des arbres pour s'abriter, un ombrage pour les bêtes
Avoir bois et broussailles, de quoi se chauffer, amender les sols
Que les récoltes soient bonnes, les marchés bien approvisionnés
Que la nourriture soit bonne, pas chère et les marchands honnêtes

Avoir une vraie famille, génétique, sociale, politique ou spirituelle
Avoir une vraie famille ou ce qui en tient lieu qui vous protège
Avoir une vraie famille ou ce qui en tient lieu que vous protègerez
Faire un beau mariage, inoubliable, voir ses enfants se marier
Tenir son enfant venant de naître et lui donner un nom
Embrasser ses enfants quand il partent, jouer et parler avec eux
Vivre assez pour être grand-parent, avoir maints descendants

Avoir été chéri, bercé, endormi avec des chants ou une histoire
Avoir eu une enfance avec jeux et jouets, avoir créé ses jouets
Avoir eu une adolescence qui aboutisse à l'affirmation de soi
Ne pas avoir fumé trop tôt, ni eu d'enfant trop tôt et non désiré

Faire toute chose nécessaire et utile par soi-même et avec les siens
A tout ouvrage sa juste rémunération (morale, en nature, fiduciaire)
Avoir le nécessaire à bon prix et le superflu à prix raisonnable
Ne pas avoir de dettes et n'emprunter que pour le nécessaire
N'emprunter qu'à ses proches, ou ses amis, à défaut au 'riche'
Honnir l'avarice autant que la cupidité, ne pas singer le 'riche'

Avoir un corps sain, non maigre, avec de bonnes graisses
Avoir des muscles bien entretenus, un esprit alerte et éveillé
Avoir des seins avec beaucoup de lait et un large bassin
Ne pas mourir en couche, ne pas être impuissant, ni stérile
Ne pas connaitre le viol, mais une légitime union sexuelle
Ne pas être marié(e) de force mais par raison, à défaut d'amour
Pouvoir jouir légitimement d'une femme, avoir un(e) époux-se
Etre aimé(e) de son conjoint(e), ne pas être battu(e) par lui ou elle
Pouvoir divorcer, se séparer d'un(e) conjoint(e) mauvais(e)

Ne pas connaître l'alcoolisme, ne pas connaître la prostitution
Ne pas être drogué(e), ne pas devoir mendier, ne pas aller nu(e)
Pouvoir protéger a minima sa pudeur, éloigner l'impudicité
Ne pas être trop handicapé(e) afin de ne pas être une charge
Ne pas devenir bègue, sourd, aveugle, impotent, idiot ou fou

Être propre, respirer la santé, pouvoir se baigner dans l'onde
Avoir de beaux cheveux, connaître l'âge aux cheveux blancs
Porter bague, chevalière, anneau, boucle, collier ou tatouage
Porter moustache, barbe ou pouvoir se raser tous les jours
Être poilu sur le visage, le torse, les jambes, être beau, être viril
Ne pas devoir s'épiler, avoir juste pilosité, être belle, être femme
Ne pas perdre ses cheveux, avoir les ongles propres
Pouvoir regarder ses mains et être fiers de ce qu'elles ont fait
Pouvoir se regarder en face mais ne pas abuser des miroirs

Se voir confier des responsabilités sans les avoir recherchées
Pouvoir refuser un travail parce qu'il ne vous convient pas
Pouvoir démissionner, ne plus adhérer, ne plus croire en ...
Pouvoir prendre du repos, faire une sieste, n'être pas harassé(e)
Pouvoir s'arrêter et/ou paresser, mais sans conséquence
Pouvoir penser, méditer, contempler, avoir du silence
Pouvoir écouter le bruit des feuilles agitées par le vent
Voir la mer et écouter le bruit des vagues

Pouvoir oeuvrer ou travailler de façon à avoir des économies
Pouvoir accéder à l'éducation, à un dispensaire ou guérisseur
Se garder des charlatans, des promesses fallacieuses
Être patient(e), savoir poursuivre un but, s'en donner les moyens
Se sentir Libre dans une juste mesure, ne pas être esclave
Pouvoir émigrer, chercher fortune et revenir et être fêté

Ne pas dénoncer et faire savoir ce qui doit être caché
Pouvoir dénoncer et faire savoir ce qui doit être divulgué
Ne pas faire rétention d'un savoir, d'une information utile
Faire rétention d'un savoir, d'une information nuisible
Apprendre à lire, en avoir le temps, posséder des livres

Que la Loi soit juste, stable, compréhensible et assez équitable
Que les agents de l'Etat ne soient pas corrompus et soient accessibles
Que l'Etat vous laisse jouir de ce qui précède raisonnablement
Que les impôts, le loyer et les charges vitales soient soutenables
Que l'extorsion, le pillage et le racket privé ou d'Etat ne soit pas
Que la police ne soit pas une milice au service d'un chef privé

Que la paix règne dans sa famille, son village, sa cité, son peuple
Que les autorités donnent le sentiment d'être à votre écoute
Que le chef suprême soit fort et juste, respecté et respectable
Que le chef suprême soit loin, invisible et nous laisse tranquille
Que le chef suprême ne soit pas belliciste, mégalomane ou cruel

Vivre avec le moins de peur possible, que vivre soit un don
Vivre avec le minimum d'ennemis, sans chercher querelle
Savoir se battre pour défendre sa famille et les siens
Savoir se taire et souffrir en silence, savoir obéir
Savoir bien parler, écouter et se faire porte-parole
Savoir refuser d'obéir, dire non et justifier ce refus
Savoir trouver aide, assistance et protection efficiente
Avoir des amis loyaux, ni pervers ni débauché

Être avisé(e) pour ne pas être trompé(e) ou floué(e)
Avoir de l'intuition, être prévoyant(e), sentir le danger
Avoir courage et vaillance en temps et lieu nécessaire
Savoir renoncer à la lutte quand on risque d'être broyé(e) sans lâcheté
Savoir renoncer à la vaine gloire, ne pas humilier par l'ostentation
Savoir lutter quand sa vie est en jeu et donner sa vie pour les siens

Rechercher la compagnie de qui à la connaissance, la baraka, une aura
Être attendu(e) quelque part par quelqu'un(e), ne pas trop décevoir autrui
Savoir qu'on peut compter sur vous, savoir demander si l'on manque
Être aimable, poli(e), courtois(e), éduqué(e), sociable, plaisant(e), enjoué(e)
Être de bon conseil, de bonne augure, une bénédiction
Savoir peser le pour et le contre, avoir le sens de l'équité
Ne pas médire d'autrui en vain ni que l'on ne médise à tord de vous
Ne pas être un sujet récurrent de moquerie, éviter le scandale

Savoir recevoir décemment et que son logis ne fasse pas honte
Savoir recevoir le voyageur imprudent, épuisé, le paria, le réfugié
Savoir se contenter de ce que l'on a, même si cela est peu
Ne pas être possédé(e) (dans tous les sens du terme) ni trop posséder
Ne pas commettre d'excès, tout du moins de façon prolongée
Pardonner et se faire pardonner les 'erreurs' de jeunesse
Croître en sagesse avec l'âge, conserver ce qui doit être conservé
Savoir abandonner ce qui doit être abandonné (idée, habitude, bien)
Ne pas innover si l'innovation est inutile ou dangereuse

Être débrouillard, astucieux, malin, prudent et pas téméraire
Être assez souriant, savoir rire, faire rire et raconter des histoires
Savoir chanter, avoir une belle ou forte voix, un beau regard
Savoir danser, avoir le sens du rythme, faire bien l'amour
Avoir habits, parures, parfums ad hoc pour les jours de fêtes
Avoir trop pour pouvoir offrir et partager, offrir des repas de fête

Ne trouver aucun mal à se toucher, à se masturber et prendre plaisir
Ne trouver nul mal à regarder, sans se cacher, un humain qui soit beau
Savoir renoncer aux plaisirs quand corps et/ou esprit ne suivent plus
Ne trouver nul mal aux jeux sans enjeu, ne pas jouer avec de l'argent
Aimer regarder les enfants jouer, les jeunes s'exercer, les adultes oeuvrer
Aimer la sérénité du vieillard et ... se dire qu'on a encore du temps

Avoir un revenu, de quoi subvenir au nécessaire, avoir de l'argent
Avoir des biens vitaux (ustensiles, outils) pour oeuvrer à domicile
Avoir la liberté de s'associer, de se syndiquer, de créer une association
Avoir la liberté de penser, mais de façon non aberrante ou fanatique
Recevoir une bonne éducation à l'école, sans propagande ni fanatisme
Se garder des partis politiques, des factieux et des 'terroriseurs'
Se garder des voleurs, bandits et maffieux (économie, Etat)

Pouvoir visiter sa famille ou les siens, avoir droit se se déplacer
Pouvoir se déplacer sans craindre bandits ou agents de l'Etat
Pouvoir user de bon transports publics (car, autocar, train)
Pouvoir posséder un moyen de transport (animal, vélo, moto)
Pouvoir faire un beau voyage, si possible assez tôt et revenir enrichi
Pouvoir accomplir un grand pélerinage ou un acte de rare dévotion
Pouvoir visiter la grande ville, la capitale, au moins une fois
Pouvoir rencontrer le voyageur et prendre de lui des nouvelles
Pouvoir rencontrer l'étranger et échanger utilement

Maudire la guerre et par dessus tout la guerre civile
Avoir une arme, un chien ou le nombre pour se protéger
Pouvoir vivre sans avoir besoin d'armes, ni de hauts murs
Avoir le droit d'ester en justice, à la palabre et la conciliation
Savoir appréhender les dilemmes, aplanir les conflits
Savoir consoler de l'affliction, pleurer ou ne pas pleurer
Savoir réparer ses tords, ceux des autres et n'en point faire

Honorer son père et sa mère ou ses nourriciers et qu'ils le méritent
Etre une personne d'honneur plus qu'honorable et reconnue comme telle
Ne pas être persécuté(e) pour sa classe, son origine, sa foi (ou non foi)
Ne pas connaître la prison, trop de violence et tout châtiment immérité
Mériter sa peine, être pardonné(e) de ses fautes, ne pas être maudit
Ne pas être souillé(e), jugé(e) impur(e), rejeté(e) par les siens
Ne pas être une honte, un sujet d'opprobre pour les siens
Ne pas perdre la face, l'honneur ou l'estime de soi-même
Savoir outrepasser une offense à l'honneur par la clémence

Honorer ses ou son dieu et susciter SA clémence ou protection
Se tenir éloigné des Esprits, revenants, ensorceleurs et épidémies
Se tenir éloigné de l'anormal, de l'aberrant, du terrible
Pouvoir comprendre et éteindre les objets de ses peurs

Pouvoir exprimer ses (justes et avisées) opinions sans risque
Pouvoir choisir ses maîtres (élu, patron), prier qu'il(s) soit juste(s)
Pouvoir refuser de servir un (mauvais) maître, refuser un ordre
Rêver d'être maître de sa vie, d'avoir des serviteurs, être respecté
Rêver que justice soit faite et les mauvais châtiés (au moins au Ciel)
Rêver qu'un jour 'l'ordre' juste et légitime règnera ou reviendra
Ne pas être tué par autrui ni périr d'un accident ni disparaître
Mourir dignement, non soudainement, avec du temps pour recevoir la mort
Avoir mis ses affaires en ordre, être assuré(e) de dignes funérailles
Laisser quelque chose en héritage à votre famille et vos siens

Dans toutes ces bonnes choses, quelle est la proportion de celles-ci dans vos conversations, vos journaux, radios et télés, dans la bouche de vos politiciens, des directeurs de conscience, des sachants et des puissants ?

Voici quels sont, à mon sens, les désirs majoritaires de l'Être Humain.

Voyez-vous même où vous vous situez en considérant ces questions :

Vérifiez avec ce avec quoi vous êtes pas d'accord et pourquoi
Vérifiez avec ce avec quoi vous êtes d'accord et si cela existe bien
Vérifiez ainsi si vous êtes conservateur, réformateur ou rebelle
Vérifiez ainsi si vous êtes avisé dans les trois postures précitées
Vérifiez ensuite si vous appartenez bien à une société HUMAINE
Vérifiez encore si c'est vous qui êtes MALADE ou si votre société l'est
Vérifiez enfin si le capitalisme consumériste productiviste est une folie

Thierry Kruger

Nantes, 26 septembre 2015

Lien infra (1) : Le faux-bonheur consumériste

Publié dans Tribunes Libres, Kruger, Bonheur

Commenter cet article