La militante Amelia Platts Boynton Robinson s'est éteinte à 104 ans

Publié le par CitiZen Nantes

Amélia Boynton Robinson s’est éteinte mercredi 26 août 2015 à Montgomery, en Alabama (USA).
Née le 18 août 1911 à Savannah, en Georgie (USA), Amelia Platt Boynton Robinson fut une activiste des Droits civiques et une fervente militante des droits de l’Homme connue dans le monde entier. Ayant combattu la discrimination raciale aux Etats-Unis aux côtés de Rosa Parks et de Martin Luther King, elle sera battue et gazée en 1965 par les forces de police de l’Alabama, puis laissée pour morte sur le pont de Selma lors de la célèbre Marche « de Selma à Montgomery » connue sous le nom de « Bloody Sunday » .
7 mars 1965 - Amelia Boynton est aidé par deux hommes après avoir été blessée lorsque la police a dispersé une manifestation à Selma, Alabama.

7 mars 1965 - Amelia Boynton est aidé par deux hommes après avoir été blessée lorsque la police a dispersé une manifestation à Selma, Alabama.

A la même époque, elle sera la première femme afro-américaine et la première femme démocrate à se présenter aux élections pour le Sénat américain en Alabama. Ce qui lui vaudra une grande notoriété dans le pays.

En 1990 elle recevra la « médaille Martin Luther King Jr pour la liberté ». Vice-présidente de l’Institut Schiller, auteure de la biographie « Le combat des Noirs aux Etats-Unis » (Editions Duboiris), elle parcourra le monde et sera accueillie à Nantes en 2007 par l’association Passerelle noire, organisatrice de La Marche des esclaves. Elle y recevra la médaille de la Ville et acceptera d’être la marraine de La Marche des esclaves 2008. « La destinée de la France, c’est la destinée des Noirs en France » (A.B.R).

En 2014, la ville de Selma rebaptisera une rue à son nom. Le 7 mars dernier, Amelia Boynton Robinson a commémoré dans la ville de Selma le 50ème anniversaire du « Bloody Sunday » aux côtés du président des Etats-Unis Barack Obama. Des milliers de personnes ont assisté à cet hommage devant l’emblématique pont Edmund Pettus.
Amelia Boynton Robinson avait 104 ans.

Amelia Boynton Robinson à Nantes en 2007

Invitée par l'association Passerelle Noire, dans le cadre de "La marche des esclaves", Amelia Boynton Robinson avait donné une conférence le 17 octobre à l’Espace international Cosmopolis et dédicacé en avant-première mondiale son autobiographie en français "Le combat des Noirs aux Etats-Unis" (Ed. Duboiris, 2007; préface de Coretta Scott King).

Le 17/10/2007 à Nantes. Photo : Yves Monteil

Le 17/10/2007 à Nantes. Photo : Yves Monteil

Compléments

Publié dans Nantes, Monde

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article